14 mai 2019

Sablés diamant au thé Matcha

Au boulot, généralement, quand quelqu’un part en déplacement où en vacances à l’étranger, à son retour, il ou elle ramène des spécialités locales à déguster tous ensemble à la pause café. Il y a quelques semaines de ça, une de nos doctorantes a passé des vacances au Japon et elle a rapporté du thé Matcha : LE truc japonais à la mode, incontournable chez les bobos de la blogosphère culinaire. J’étais super contente de goûter, on était tous super contents de goûter mais personne n’a su le préparer correctement et on s’est tous... [Lire la suite]

03 mai 2019

Mouna de Pâques

Pour le weekend de Pâques, il m’a pris une insurmontable envie de faire des madeleines. Je ne sais pas pourquoi, j'avais envie, pour le petit déjeuner, de bonnes madeleines moelleuses avec une bosse bien jaune, qu’on trempe dans le café au lait du matin et qui s’en imbibe doucement, pour finir par fondre dans la bouche… Si ça vous rappelle quelque chose, je vous invite à aller vous farcir les 50 premières pages de Du côté de chez Swan de l’ami Marcel (perso, je n’ai JAMAIS pu aller plus loin que la page 80). Mais bref, le sujet... [Lire la suite]
29 avril 2019

Curry de crevettes de Goa

  Lors de ma dernière virée shopping au rayon poissonnerie de Monop, j’allais prendre une queue de lotte quand j’ai vu que les crevettes étaient en promo. J’ai donc changé d’avis illico et je suis repartie avec quelques belles poignées de ces crustacés dont je me ferais péter le bide raffole. Une fois de retour, j’ai longuement hésité sur la façon dont j’allais les cuisiner : en accompagnement d’un risotto, toutes simples avec de l’aioli (risqué car je rate la mayonnaise 9 fois sur 10), en mode nostalgie en cocktail... [Lire la suite]
25 avril 2019

P3 (Porc Parfumé Portugais)

Même si je passe beaucoup moins de temps qu’avant sur la blogosphère, il y a tout de même quelques blogs dans mes favoris depuis de nombreuses années, que je consulte au moins une fois par semaine. Ce sont mes blogs chouchous, ceux dont la qualité n’a pas baissé, ceux dont les recettes me font rêver, saliver, voyager, ceux dont je m’inspire quand je ne sais pas quoi cuisiner. La semaine passée je suis tombée en extase devant une recette du blog Un peu gay dans les coings. Il était question de porc gras (or chacun sait que le gras... [Lire la suite]
17 avril 2019

Le Petit Bouchon "Chez Georges"

Ma famille n’est pas lyonnaise de souche, loin de là (je vous bassine assez souvent avec les origines catalanes, alsaciennes, ch’ti et tourangelles) mais je dois avouer qu’on a tout fait pour s’intégrer. Enfin moi surtout. J’ai un attachement viscéral pour ma ville. Elle a beau être polluée et hors de prix, je l’aime d’amour. Quand j’ai la possibilité de sortir de bon matin pour me faire une chasse au streetart, rien ne me remplit plus de joie citadine que de voir ma ville se réveiller. Je l’admire, je m’en imprègne, je vibre de... [Lire la suite]
Posté par Orejane à 16:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
11 avril 2019

Sablés roulés à la cannelle

Aujourd’hui, je me décide enfin à publier la recette des sablés à la cannelle, que j’ai confectionnés fin d’année dernière au moment des fêtes. J’avais eu vraiment la flemme de faire des bredele pour la période de l’Avent. Sincèrement, les alsaciennes ont un courage de ouf, parce que les bredele, c’est typiquement le genre de truc qui te prend un week-end entier à faire et qui est englouti en deux temps trois mouvements par une bande de collègues affamés/Gremlins goinfres/homme morfale.   Quand je fais des bredele, je me... [Lire la suite]
Posté par Orejane à 14:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

10 avril 2019

Brioche roulée à la pâte de sésame noir

Il y a des gens qui ont le chic pour acheter compulsivement des fringues et qui, de retour à la maison, s’aperçoivent que ce superbe chemisier vert avec des sequins ne va en fait avec aucune jupe, aucun pantalon, aucun short présent dans leur garde-robe. Ou que cette magnifique chemise Hugo Boss sera impossible à repasser une fois qu’elle aura été lavée et que de toute façon, au boulot, on ne porte que des polos. Il y a aussi ceux qui rentrent pour acheter une paire de chaussettes et repartent du magasin avec un pull, un pantalon,... [Lire la suite]
Posté par Orejane à 14:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
02 avril 2019

Irish stew (ma version)

Ce plat a failli ne jamais voir le jour et il a coûté cher, voire très cher, à ma fierté. Il y a des années que je veux faire de l’Irish Stew, mais à chaque fois que je me décide, il me manque toujours un ingrédient. Alors cette fois-ci, j’avais bien rédigé ma liste avec tout ce dont j’avais besoin, elle siégeait fièrement sur le plan de travail au milieu du bordel ambiant. C’est en arrivant à Monoprix que j’ai réalisé que j’avais oublié la liste à la maison. Mais j’ai fait mes courses tout de même, en faisant confiance à ma... [Lire la suite]
Posté par Orejane à 17:24 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
25 mars 2019

Sablés au parmesan et tapenade

S’il y a bien un truc que je ne supporte pas, ce sont les apéros avec des cochonneries industrielles quand il y a du monde. Alors entendons-nous bien : j’adore manger toutes ces cochonneries, hein, et il ne faut surtout pas laisser trainer un bol de cacahuètes bien grasses devant mon nez (on ne descend pas du singe pour rien), mais quand il y a des invités, j’aime bien faire un apéro maison. Samedi, les parents d’une copine de Gremlinette sont venus manger, et j’avais prévu des joues de porc à la catalane, du coup je n’ai... [Lire la suite]
Posté par Orejane à 15:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
07 mars 2019

Sablés au beurre de cacahuète

Je ne sais pas quel est le moine anorexique, frustré et allergique à tout qui a décrété que la gourmandise devait être un péché capital. A moins que le but des religions ne soit de priver les fidèles de toute source de plaisir, quel qu’il soit… Moi, je crois vraiment que le péché auquel je m’adonne le plus souvent, c’est sans hésiter celui de gourmandise. Et le pire, c’est que je ne culpabilise jamais. Vraiment. Tant que le produit est bon, je me dis qu’il n’y a pas de mal à se faire du bien. Alors forcément, quand je suis tombée... [Lire la suite]