couverture

A Monop', il y a souvent des promos sympas sur le poisson, alors j’essaie d’en profiter de temps en temps.

 

Le hic, c’est que l’Homme fait toujours un peu la grimace quand je lui sers du poisson. Il aime ça, mais il préfère la viande, alors forcément, quand je fais du poisson, j’ai toujours un peu la tronche. On n’est jamais très loin du sketch de Florence Foresti

Là, j’avais acheté un superbe morceau de lotte et j’avais envie de saveurs indiennes. Comme c’est un poisson qui tient très bien à la cuisson, je me suis lancée, quitte à avoir la soupe à la grimace.

Il a un peu grogné quand il a compris que non, la saucisse de Morteau qui était en train de cuire n’était pas pour ce soir et qu’on mangeait du poisson, mais au final, je crois qu’il a bien aimé. Moi, je me suis régalée. Cette sauce légère en saveurs est parfaite avec le poisson, dont elle n’écrase pas la saveur délicate.

 

Pour 2 personnes

  • 500 g de lotte
  • 1 cuillère à café de piment
  • 1 cuillère à café de coriandre en poudre
  • 2 cuillères à café de cumin en poudre
  • 2 gousses d’ail
  • 1 oignon
  • 3 cuillères à soupe de citronnelle (je prends celle de Monsieur P. )
  • 1 cuillère à café de galanga frais (à défaut, du gingembre)
  • 1 cuillère à soupe de sucre
  • ½ cuillère à café de pâte de crevettes
  • 20 cl de lait de coco

 

Dans un mixeur, mettre l’ail épluché, l’oignon épluché et coupé en morceaux, la coriandre en poudre, le cumin, le piment, le galanga, la pâte de crevettes et une partie du lait de coco.

Mixer jusqu’à obtention d’une pâte assez liquide, en rajoutant si besoin un peu de lait de coco.

Mettre la pâte dans une sauteuse et porter à ébullition. Ajouter le reste du lait de coco, mélanger et baisser la chaleur.

Déposer la lotte coupée en tronçons dans la sauteuse, couvrir et laisser cuire entre 15 et 20 minutes, jusqu’à ce que la lotte soit cuite.

 

cuisson

Ajouter la coriandre ciselée, mélanger et servir bien chaud avec un riz basmati de préférence.

 

fin post

version_imprimable