20220109_125231

Depuis plusieurs semaines, je suis seule avec les Gremlins le dimanche, mais ça ne m’empêche pas de faire tout de même un bon plat maison pour le déjeuner. Parfois je leur demande ce qu’ils veulent mais si je le fais trop souvent, on se retrouve à manger soit des spaghettis carbonara soit des lasagnes/spaghettis bolognaises. En soi, j’aime bien les pâtes, hein, mais on en mange souvent en semaine, alors le dimanche, je préfère essayer d’innover. Je profite souvent de l’absence de l’Homme pour faire des trucs qu’il risque de ne pas aimer, mais en ce moment, pas grand-chose d’intéressant à Monop : pas de tête de veau, de pieds de porc, de langue de bœuf…

Alors je me suis rabattue sur du veau. A la base, je ne suis pas fan de cette viande que je trouve fade et sèche la plupart du temps lorsqu’elle est grillée, et filandreuse lorsqu’elle est en sauce. A part avec la sauce de mon arrière-grand-mère ou en blanquette, je n’en fais jamais. Mais bon, je me suis dit qu’il fallait donner sa chance au produit, sortir de ma zone de confort et manger autre chose que du porc (et je fais des rimes, tel M. Jourdain).

J’ai acheté un petit rôti et j’ai décidé qu’il méritait une préparation un peu chic. OK, aussi parce que j’avais cette bouteille de champagne entamée au frigo et que je ne bois pas de Champagne sauf quand je ne veux pas vexer les gens (je préfère le vin ou la bière). Bref, j’ai imaginé cette recette tout en douceur et subtilité, en apparence modeste mais finalement très chic et raffinée. Je pensais que les Gremlins allaient râler mais ils se sont resservis tous les deux, et j’ai même eu droit à plein de compliments. Et quand les Gremlins me complimentent sur ma cuisine, ça me va droit au cœur, alors je me suis dit que j’allais partager la recette, ça pourrait plaire à d’autres Gremlins.

Je pense qu’elle serait au top avec les patates vapeur ou une purée, mais j’avais la flemme.

Voici la recette pour 4-5 personnes.

Ingrédients

  • 1 kg de rôti de veau
  • 4 carottes
  • 1 oignon rouge
  • 20 cl de Champagne
  • 1 cuillère à soupe de concentré de tomates
  • 1 cuillère à café de paprika
  • 1 cuillère à soupe de moutarde
  • 20 cl de crème fraiche épaisse

 

Couper le rôti en tranches d’environ 1 cm d’épaisseur, saler, poivrer et faire revenir deux minutes dans du beurre (demi-sel pour moi). Retirer la viande et la déposer dans une assiette creuse puis faire revenir l’oignon et les carottes coupées en mirepoix (en petits dés), pendant 10 à 15 minutes en surveillant pour ne pas que ça brûle.

20220109_112621

Ajouter la viande et le jus de cuisson qui a coulé au fond de l’assiette, puis le paprika, mélanger.

Dans un bol, mélanger le champagne et le concentré de tomates et verser dans la cocotte, mélanger et laisser cuire à feu doux et à couvert une quinzaine de minutes.

Mélanger la crème et la moutarde, verser dans la cocotte et laisser cuire encore 5 minutes à couvert.

20220109_124805

Il faut faire bien attention de ne pas trop cuire la viande, le rôti est fragile, il risquerait de se transformer en semelle.

Servir bien chaud avec des patates vapeur (pardon, des Pommes de terre en robe des champs, c’est plus classe) ou avec une bonne purée. Moi, j’ai eu la flemme et j’ai servi avec un mélange de céréales, pour le plus grand bonheur de Gremlin qui adore ça.

20220109_125219

version_imprimable