couverture

J’ai déjà publié plusieurs recettes de joues de porc sur le blog, et j’avoue que c’est un morceau dont je ne me lasse pas. Son seul défaut, c’est qu’on ne le trouve pas facilement dans le commerce, mais sinon, il se marie avec plein de saveurs différentes.

J’avais une bouteille de Porto de qualité médiocre à utiliser et plein d’idées, alors je me suis lancée et j’ai bravé la queue chez le boucher pour mettre mon projet à exécution.

Mes joues de cochon ont mijoté dimanche une bonne partie de l’après-midi, puis elles sont allées faire un petit tour au frais pour être dégustées au retour de ma session de sport du mercredi.

Alors j’entends d’ici les commentaires désobligeants : « Ah ouais, genre, tu fais du sport et après tu te bâfres de la joue de porc ! ».

Oui, et alors ? Je ne fais pas du sport pour maigrir, et d’ailleurs si je voulais maigrir, ça se saurait (bon, en vrai, un ou deux kilos en moins dans le bas du corps, je ne serais pas contre hein...)

En tout cas, comme tous les plats en sauce, c’est toujours meilleur réchauffé et cette recette le confirme. C’était délicieux. J’aurais aimé avoir le temps de faire une purée de pommes de terre, mais j’étais trop affamée et je rentre à 21h30 en général, alors j’ai opté pour mon plan B habituel, à savoir le couscous et ça marchait bien aussi.

Les joues de porc ont tendance à beaucoup réduire à la cuisson, il ne faut pas avoir peur d’en prévoir au moins deux par personne. Au pire, on congèle le reste le cas échéant.

C’est un peu long car si on compte le temps de marinade, le temps de cuisson et le fait que c’est meilleur réchauffé, il faut s’y mettre le vendredi soir pour manger le dimanche par exemple.

 

Pour deux personnes

  • 4 à 5 joues de porc
  • 70 cl de Porto
  • 1 échalote
  • 3 gousses de cardamome, ouvertes
  • 1 cuillère à café de poivre en grain
  • 1 cuillère à café de fleur de sel
  • 2 clous de girofle
  • 1 orange non traitée
  • 1 oignon
  • 50 g de beurre MOU
  • 1 cuillère à soupe bombée de farine

Jour 1

 

 

viande

 

Dans un saladier, verser le Porto et ajouter l’échalote épluchée coupée en 4, les clous de girofle, les graines de cardamome, le poivre et le sel. Ajouter les joues de porc, filmer et mettre au frais pour une nuit, voire 24 heures.

 

marinade

Jour 2

Dans une cocotte, faire revenir l’oignon épluché et coupé en fines lanières dans un peu de beurre.

Pendant que l’oignon cuit, sortir les joues de la marinade et les égoutter sur du papier absorbant. Retirer l'oignon de la poêle et réserver.

viande marinée

Ajouter la viande dans la casserole et faire dorer.

viande dorée

Retirer les gousses de cardamome et les clous de girofle de la marinade, mais garder les morceaux d’échalote.

Verser la marinade sur la viande, ajouter les oignons, porter à ébullition, baisser la chaleur et ajouter environ 20 cl d’eau.

 

Sauce

Couvrir et enfourner à 160°C pour deux heures, voire trois. Laisser refroidir dans le four.

 

Jour 3

Retirer la pellicule de gras qui s’est  formée à la surface et remettre la cocotte à chauffer sur feu doux.

Râper le zeste d’orange dans un bol, ajouter le beurre coupé en morceaux et la farine.

beurre morceaux zeste

Mélanger jusqu’à ce qu’une pâte se forme.

 

liaison

Ajouter cette liaison à la cocotte, laisser encore chauffer quelques minutes et servir avec une bonne écrasée de pommes de terre maison. Ou de la polenta crémeuse, des patates vapeur ou encore, si comme moi vous êtes affamés et qu'il est très tard, du couscous.

 

fin post

 version_imprimable