casserole

Beurk, on dirait du vomi, qu’il a dit, le Gremlin.

En soi ça n’aurait pas été grave, vu que ce n’était pas pour lui (trop épicé) mais l’Homme passait pas là à ce moment-là et il a tiré une tronche de 6 pieds trois pouces. L’air pincé, il m’a demandé ce que c’était « ce truc chelou ».

Quand j’ai répondu qu’il s’agissait d’un plat indien végétarien, j’ai eu l’impression que je venais de le punir. Mais bon, il n’a rien osé dire et est parti jouer avec sa console pour dégommer des méchants, un vrai truc de mec, histoire d’oublier que ce soir-là, il n’aurait pas de viande.

Je n’irai pas jusqu’à dire qu’il a aimé, mais en tout cas il a fini son assiette. Moi, sans surprise, j’ai adoré. J’aime les lentilles, j’aime la bouffe indienne et je n’aime pas trop manger de viande le soir, donc ce dal à ma façon ne pouvait que me plaire.

Il n’y a aucune difficulté, à part écaler les œufs mollets.

Pour le reste, c’est rapide, c’est onctueux et c’est bon. Il ne manquait qu’un gros naan au fromage pour que ce repas soit parfait pour moi.

Au fait, le dal, c’est quoi ?  Un plat indien à base de lentilles, et comme beaucoup de plats indiens, c’est un plat végétarien. Alors on ne s’affole, pas, je ne deviens pas végétarienne, en revanche, je tente de manger de la viande moins souvent, ce qui implique de faire preuve d’inventivité.

 

Pour deux personnes

  • 200 g de lentilles corail
  • 1 oignon
  • 1 morceau de gingembre de 2 cm3
  • 3 gousses d’ail
  • 20 cl de lait de coco
  • 2 cuillères à soupe de coriandre ciselée
  • 1 petit piment rouge
  • 2 œufs
  • 2 cuillères à café de coriandre moulue
  • 2 cuillères à café de curcuma
  • 1 cuillère à café de garam masala
  • ½ cuillère à café de cumin
  • ¼ de cuillère à café de paprika fort

 

Dans une sauteuse, faire revenir l’oignon émincé dans une cuillère à soupe d’huile neutre. Lorsque l’oignon commence à être fondant et doré, ajouter le gingembre râpé et l’ail écrasé, mélanger deux ou trois minutes, puis ajouter les épices et laisser chauffer deux ou trois minutes sans cesser  de tourner.

épices casserole

Ajouter les lentilles, recouvrir d’eau bouillante et saler. Laisser cuire à feu doux, il faut compter une vingtaine de minutes.

Les lentilles corail ne gardent pas leur couleur à la cuisson : c’est normal. Elles vont également s’écraser, pas de panique, c’est normal aussi.

dal casserole

Dans un bol, mélanger la coriandre fraiche, le lait de coco et le petit piment coupé en rondelles fines.

lait de coco

Lorsque les lentilles sont cuites (l’eau doit être presque complètement évaporée), ajouter le lait de coco et mélanger, couvrir et garder au chaud.

Faire cuire les œufs mollets (5 minutes après la reprise de l’ébullition). Les refroidir sous l’eau froide et les écaler.

J’avoue, c’est la seule difficulté de cette recette. J’adore les oeufs mollets, mais quelle galère à écaler ! Si les œufs sont ultra frais (ce que je recommande vu qu’ils ne sont pas cuits à cœur), la coquille a souvent tendance à coller à la membrane intérieure, et on en laisse la moitié dessus. Je n’ai pas de solution miracle pour éviter le carnage, à part de faire preuve de patience.

Servir le dal dans des assiettes creuses et déposer dessus l’œuf, coupé en deux pour que ce soit joli.

fin post

Déguster en faisant mine d’ignorer la mine déconfite de l’Homme et se régaler en se disant que finalement, manger végétarien de temps à autre, ça peut être une bonne idée.

 version_imprimable

Enregistrer