couverture1

Pendant un moment, j’avais mis en place un système démocratique pour le choix du repas le dimanche midi : chaque dimanche, c’était un membre différent de la famille qui choisissait le plat qu’on allait déguster.

Alors avec Gremlin, pas de souci : il aime manger, il aime goûter et il aime tout. Et puis il adorait pouvoir choisir. Tout a commencé à se compliquer quand il a fallu demander à Gremlinette de choisir à son tour : elle en était incapable et surtout, elle ne comprenait pas trop le principe et ça ne l’intéressait pas vraiment : elle voulait juste faire comme son frère en fait.

Du coup, elle pointait au hasard une recette et neuf fois sur dix, quand ça arrivait dans son assiette, c’était le drame car elle n’aimait pas (elle a des gènes de naimerien, à mon grand désespoir). Ensuite, il a fallu faire choisir Lolita, qui a décrété qu’elle s’en foutait (ou alors faisait exprès de choisir des choses infaisables) mais faisait quand même la tronche quand ce qui avait finalement été choisi par Gremlin arrivait dans l’assiette. Puis l’Homme s’en est mêlé en mode « Eh vas-y, et pourquoi moi j’ai pas le droit de choisir ? ». Mais ça n’allait jamais car il n’arrivait jamais à se décider, ou alors prenait un truc pas de saison, ou trop cher ou trop technique…

Bref, j’ai aboli la démocratie et je choisis désormais à nouveau les menus du dimanche (je pense en douce repartager ce privilège avec Gremlin d’ici quelques temps mais pas tout de suite). Donc dimanche dernier, j’ai fait un curry de lotte. Parce que j’avais une super pièce de lotte au congel. Parce qu’il commence à cailler grave et quand winter is coming, j’ai envie d’épices et de chaleur dans l’assiette. Parce que les enfants aiment le poisson. Parce que le curry c’est healthy. Et enfin et surtout parce que j’en avais envie.

 

Je me suis inspirée de plusieurs recettes et j’ai surtout veillé à ce que ça ne soit pas trop caliente, sinon les enfants n’auraient pas pu en manger.

J’ai obtenu une sauce ultra douce et très parfumée, tout le monde était content.

 

Ingrédients pour 4 personnes

  • 1 grosse queue de lotte (600g au moins)
  • 1 cuillère à soupe de pâte de curry rouge
  • 1 cuillère à soupe de sucre roux
  • 1 cm de racine de galanga râpée
  • 1 cuillère à soupe de sauce poisson
  • 3 gousses d’ail
  • 2 échalotes
  • 2 cuillères à soupe de coriandre ciselée
  • 1 boite de lait de coco de 400 ml

 

Découper la lotte en tronçons larges.

Poisson cru

Fariner les morceaux de poisson et les faire revenir dans une grosse cocotte dans un mélange de beurre et d’huile neutre.

en cours de cuisson

Lorsque les morceaux de poisson sont bien dorés, les retirer de la cocotte et ajouter l’échalote, les gousses d’ail écrasées et le galanga râpé. Laisser cuire quelques minutes en surveillant pour ne pas que ça brûle.

Ajouter ensuite la pâte de curry rouge, laisser chauffer quelques instants puis verser le lait de coco. Porter à ébullition en mélangeant pour que les saveurs de mêlent.

Remettre les morceaux de poisson dans la cocotte, baisser la chaleur, couvrir et laisser cuire une vingtaine de minutes à feu doux.

Ajouter la coriandre, mélanger une dernière fois et servir avec un bon riz basmati.

fin post

version_imprimable