couverture

J’avais réalisé ces petits chinois il y a bien longtemps, et la recette trainait car je n’avais pas eu le temps de la publier.

Je me suis dit que c’était le moment, car en ce moment, j’ai assez peu de temps pour tester des recettes nouvelles et je n’ai pas grand-chose de récent qui mérite publication et partage.

Cette recette vient du blog La popotte de Manue, que j’aime beaucoup. Elle déchire en viennoiserie, ses photos sont superbes, bref, je suis fan.

J’avais déjà testé une première fois ses chinois, mais j’avais trouvé la quantité de crème pâtissière trop importante à mon goût, il y en avait trop, ça débordait, j’avais galéré pour rouler la pâte qui, en plus, n’avait pas assez levé.

Bref, j’avais été un peu échaudée, puis un jour je me suis dit que ce serait tout de même bête de rester sur un sentiment d’échec. En plus avec un peu de chance, ça allait plaire à l’Homme, qui a un petit côté enfant gâté lorsqu’il s’agit de mes créations sucrées si je fais trop souvent des choses qui se ressemblent.

En général, c’est du style « Ah, encore de la brioche au chocolat/du cake au citron/des muffins/du pain d’épices/de la brioche nature ? Nan mais c’est cool hein…. » Il en mange un petit bout et me dit « ben tiens, t’auras qu’à amener le reste à tes collègues, ça leur fera plaise ».

Ce qui, vu les crises de jalousie qu’il pique à chaque fois que je leur amène des gâteaux, veut dire bien clairement « celui-là, j’ai pas envie de le manger ». Faut dire aussi, quelle idée, hein, de faire de la brioche nature ou au chocolat deux fois dans le mois. Non mais allo quoi….

Bref.

Mes petits chinois étaient bons, Gremlin et Gremlinette en ont mangé une moitié chacun, et le reste a été englouti assez rapidement à la pause-café.

Je partage donc la recette, avec mes légères modifications (notamment la quantité de crème que j’ai divisée par deux, par goût personnel)

Pour 12 petits chinois

Pour la pâte :

  • 400 g de farine
  • 30 g de sucre
  • 20 g de levure fraîche de boulangerie
  • 2 œufs
  • 100 g de lait
  • 1/2 cc de sel
  • 100 g de beurre mou

Pour la crème pâtissière

  • 250 g de lait frais entier
  • 1 cuillère à café d’extrait naturel de vanille (poudre ou liquide)
  • 55 g de sucre
  • 1 œuf
  • 25 g de Maïzena
  • Pépites de chocolat (moi je découpe au couteau les délicieux palets Valrhona 70%)

 

Dans le bol du robot muni du pétrin déposer tous les ingrédients sauf le beurre. Pétrir un peu jusqu'à ce que les ingrédients se rassemblent, puis ajouter le beurre coupé en dés et pétrir doucement une dizaine de minutes jusqu'à ce que la pâte se détache des parois et forme une boule bien lisse.

Filmer et laisser doubler de volume à température ambiante. Il faut compter une heure et demie à deux heures selon la température de la pièce. Moi je triche je fais lever au four à 30°C.

Sinon on peut laisser lever au frigo toute la nuit.

Pendant la levée, préparer la crème pâtissière.

Faire chauffer le lait avec la vanille.  Dans un saladier, fouetter les oeufs et le sucre, ajouter la maïzena, fouetter à nouveau. Lorsque le lait est bouillant le verser sur les oeufs et mélanger, remettre le tout dans la casserole et porter à ébullition en fouettant toujours et pendant 2 minutes. Verser dans un grand plat pour faire refroidir et filmer.

Fariner légèrement le plan de travail et étaler le pâton en un rectangle. Comme ça fait beaucoup de pâte et que mon plan de travail est riquiqui, je fais en deux fois.

 

Tartiner de crème pâtissière,

pâte étalée

Puis recouvrir de pépites de chocolat et former un boudin.

 

pâte pépites

Le tronçonner en portions de 5 cm et les placer dans des moules à muffins.

prêt à cuire

Répéter l'opération avec la deuxième quantité de pâte et laisser lever 45 minutes environ.

Préchauffer le four à 160°C.

Mélanger un peu de lait avec 1 cuillère à soupe de sucre (vanillé c’est encore meilleur) et en badigeonner les petits chinois, enfourner pour 20 à 25 minutes selon la puissance du four.

Attendre une vingtaine de minutes pour démouler puis laisser reposer sur une grille.

fin post

Déguster au petit déjeuner avec un bon café au lait, un thé, un chocolat chaud, ou à la pause café, ou au goûter….

version_imprimable

Enregistrer

Enregistrer