couverture

J’étais déjà accro à Instagram avant le confinement, mais j’avoue que depuis que je suis claquemurée H24, ce réseau social est devenu ma bouée de sauvetage, ma seule vie sociale, mon seul lien avec l’extérieur. C’était déjà un peu le cas avant, mais là, encore plus.

Je peux garder le contact avec plein de personnes que j’aime, rigoler de certaines blagues, et surtout, surtout, baver devant les photos de plats hyper appétissants que font les autres.

Parfois, c’est frustrant, car je sais que je ne peux pas cuisiner telle ou telle chose, faute d’avoir les ingredients sous la main, ou simplement le savoir faire.

Mais parfois, ça peut être totalement inspirant et me permettre d’en mettre plein la vue (et l’estomac) aux Gremlins.

Donc, semaine 1 du confinement, @so-casto poste une photo d’un cookie absolument décadent, obscène, j’en avais des frissons devant mon smartphone : la pâte était dorée à souhait, les chunks de chocolat fondants au possible, on avait juste envie de croquer dedans et de se lécher les doigts ensuite.

Et comme elle est super sympa, elle m’a filé sa recette, que j’ai realisée pour le goûter avant de ne plus avoir de farine et de beurre (parce que c’est la dèche et le temps de pouvoir aller faire les courses, on risque de manquer un peu).

J’ai fait la recette à la lettre, comme chaque fois que je fais une recette qu’un.e abonné.a a la gentillesse de me confier.

C’est facile à faire et surtout, c’est délicieux, surtout quand ça sort à peine du four.

Gremlin en a englouti 3, moi je me suis forcée à m’arrêter à 2, l’Homme en a mangé un. Gremlinette les a boudés, mais quand elle est en train de jouer, elle n’aime pas s’arrêter dans son rituel.

 

Je vous livre la recette pour 20 cookies

 Ingrédients

  • 125 g de beurre demi-sel MOU
  • 125 g de farine
  • 1 oeuf
  • 120 g de vergeoise (je n’en n’avais plus, j’ai mis 60 muscovado, 60 sucre cristal)
  • 1 petite cuillère à café de levure chimique
  • 120 g de chocolat noir
  • 100 g d’amandes en poudre      
  • 2 cuillères à soupe de flocons d’avoine

 

Commencer par découper le chocolat en gros morceaux au couteau.

Dans un saladier, battre le beurre bien mou avec le sucre, puis ajouter l’oeuf. On peut le faire au fouet électrique, mais pas obligé.

Ajouter la farine, la poudre d’amandes, la levure et mélanger.

Mettre ensuite les flocons d’avoine et le chocolat puis mélanger jusqu’à obtention d’une pâte collante.

 

Déposer la pâte sur une grande feuille de film étirable et former un boudin, rouler serré et laisser au frigo au moins deux heures pour que la pâte durcisse. Personnellement, je l’ai laissé la nuit entière.

Préchauffer le four à 170°C et recouvrir deux plaques à pâtisserie de papier cuisson.

Découper des tranches d’environ 1 cm dans le boudin de pâte puis les déposer sur les plaques de cuisson.

Enfourner pour 10 minutes, pas plus.

Les cookies sont ultra mous à la sortie du four, c’est normal. Ils vont continuer à cuire après.

Attendre 5 à 10 minutes avant de déposer délicatement les cookies sur une grille pour les faire refroidir.

Là, c’est super compliqué si vous avez un Gremlin affamé dans les pattes, parce que dès que vous aurez le dos tourné, il va essayer de se jeter dessus.

 

20200401_162506

Craquer, croquer dedans à pleines dents et se lécher les doigts qui sont pleins de chocolat.

fin post

 

Ne pas oublier de rationner les Gremlins si vous voulez qu'il en reste pour le dessert du soir.

 version_imprimable