couverture

Winter is coming, les températures baissent, il fait froid alors il faut manger des plats qui réchauffent.

Ah bon ? Il fait 25 °C en fin de journée ? On m’aurait menti ?

Bon, c’est pas grave, tant pis, on va trouver un autre prétexte.

Alors :

Ooooh…. Il reste deux bières dans le frigo. Zut alors, une Grimbergen et une Leffe Ruby. Personne n’en boit à la maison. Il va falloir trouver une solution pour les utiliser, il faudrait faire de la place pour de la nourriture saine… et si je faisais une joue de bœuf braisée ?

Bon, je suis d’accord, pas top non plus comme prétexte, c’est même carrément bidon. On va cesser de se mentir et y aller franco.

Manger de la viande, c’est pas top. Surtout la viande rouge. C’est mauvais pour la santé, pour la planète et pour la condition animale, c’est pas top non plus. Je suis bien d’accord avec tout ça, mais j’avoue être une incorrigible carnivore et de temps à autre, je le confesse, j’ai très envie d’un bon morceau de bœuf. Alors je craque. Surtout quand la perspective d’une viande toute moelleuse et fondante se dessine à l’horizon après une journée de boulot bien chargée.

Alors j’ai craqué pour cette belle joue de bœuf et je l’ai cuisinée à la bière, en mode « je teste ».

Sans surprise, c’était bon. Fondant. Parfumé. Moelleux. Rustique. Gourmand.

Bref, je partage.

 

Pour deux personnes gourmandes et trois normales

  • 1 belle joue de bœuf
  • 1 oignon
  • 1 Grimbergen ambrée
  • 1 Leffe Ruby
  • 3 cuillères à soupe de miel
  • 1 cuillère à soupe de moutarde
  • 1 cuillère à soupe de crème
  • Sel, poivre

 

Saler et poivrer la joue de bœuf et la laisser reposer un peu.
Dans une cocotte qui va au four, faire revenir l’oignon émincé dans un peu de beurre. Lorsque l’oignon commence à dorer, ajouter la joue de bœuf entière et la faire dorer sur toutes les faces.

Lorsque la viande est dorée, verser la bière et porter à ébullition. Laisser bouillir une minute puis baisser la chaleur.

Dans une tasse, mélanger le miel et la moutarde et mélanger, puis verser dans la cocotte.

Couvrir et enfourner pour deux heures à 160°C ou plus, jusqu’à ce que la viande soit très fondante.

Sortir la viande de la marmite et la laisser reposer sur une planche.

viande planche

Mettre la crème dans la marmite et laisser chauffer tout doucement à couvert.

sauce

Découper la viande et déposer dans les assiettes.

viande découpée

Servir nappé d’un peu de sauce. J’ai servi avec un riz mais n’importe quel accompagnement neutre sera délicieux : pâtes fraiches, patate vapeur, purée…

fin post

version_imprimable

 

 

Enregistrer

Enregistrer