Couverture

Les pâtes et moi, il n’y a même pas de mot pour décrire notre relation tellement elle est passionnée, fusionnelle et symbiotique. J’en ai déjà parlé à maintes reprises, je suis plutôt intarissable sur le sujet.

Mon autre super pote en cuisine, c’est le cochon. Lui et moi, on est copain comme cochon, hahahaha.

En effet, je le consomme sous toutes ses formes, et j’ai toujours une tranche de jambon qui traine au frigo, pour les cas d’urgence culinaire. En effet, un bout de jambon dans une quiche fourretout, sur une tranche de pain gratiné, dans une omelette, ça te sauve un repas.

Or ce dimanche soir, on était en plein dans un cas comme ça. Fin de week-end, grosse fatigue et en même temps, méga la dalle parce que je n’avais pas arrêté de m’agiter de la journée.

Du coup, je me suis dit que j’allais revisiter le jambon coquillette. J’ai commencé par remplacer les coquillettes par des orecchiette qui viennent directement d’Italie (c’est cool d’avoir des parents qui voyagent et qui pensent à te ramener des bonnes choses), puis j’ai pimpé avec un peu de parmesan (c’est cool d’avoir une maman qui pense à te dire comment elle a mangé ses pâtes en Italie) et de ciboulette. J’ai aussi apporté du croquant avec des graines de tournesol grillées.

On s’est franchement régalés. Par contre, les orecchiette ne gonflent pas trop à la cuisson, du coup on était limite en quantité. En tout cas, j’en aurais volontiers repris une assiette.

En plus vous allez voir, c’est d’une simplicité enfantine, vraiment.

 

Pour deux personnes

  • Des pâtes (type coquillettes, orecchiette, fusilli, farfale)
  • 2 tranches de jambon (de préférence sans E250 et E252)
  • 1 cuillère à soupe de parmesan râpé
  • 1 cuillère à soupe de ciboulette hachée surgelée (ou fraiche si on en a)
  • 50 g de beurre
  • Une poignée de graines de tournesol
  • Poivre

 

Faire griller les graines de tournesol doucement, à sec, dans une poêle antiadhésive, puis réserver.

Dans un bol, mettre le parmesan, la ciboulette et le jambon découpé en brunoise (petits dés). Donner plusieurs bons coups de moulin à poivre. Perso, j’aime quand c’est relevé, mais là c’est en fonction des goûts de chacun.

 

mélange

Faire cuire les pâtes al dente.

Prélever trois cuillères à soupe d’eau de cuisson des pâtes et verser dans une petite casserole (ou poêle, peu importe). Ajouter le beurre et laisser chauffer doucement pour que ça fonde, puis ajouter le mélange jambon, parmesan et ciboulette. Mélanger et maintenir au chaud.

 

Sauce

Egoutter les pâtes et les remettre dans la casserole, verser la garniture et mélanger. Répartir dans les assiettes, parsemer de graines de tournesol et servir immédiatement.

fin post

Déguster en se disant que les basiques, c’est vachement bon.

version_imprimable

 

Enregistrer