couverture

Au risque de ressasser, j’ai des origines alsaciennes, et même si je n’ai jamais vécu là-bas, le fait d’avoir passé une partie de mes vacances chez ma Mamie alsacienne quand j’étais petite suffit à légitimer ce quart de sang alsacien que je revendique fièrement.

En Alsace, à Noël, on fait des bredele, des petits gâteaux qu’on peut déguster en famille ou offrir à l’entourage.

Cette année, j’ai eu peu de temps pour en faire. Je ne sais pas comment je me débrouille, mais les week ends passent à une allure de dingue. Une brioche, trois machines de linge, une virée Monop pour remplir le frigo et hop, plus le temps de faire des Bredele.

Mais le week end dernier, j’ai trouvé un petit créneau pour en m’y mettre. Je ne m’étendrai pas sur mes Zimtsterne qui étaient complètement foirées (enfin, on les a mangées quand même hein), en revanche, j’ai fait des boules de Liz (enfin, presque car j’ai remplacé la confiture par du chocolat) et c’était une agréable surprise. Je n’en n’avais jamais fait et j’ai eu envie de tenter la recette, qui est très semblable à celle des mchewek’s algériens en termes de technique et de rendu.

Cette recette est une vraie merveille : c’est facile à faire, c’est bon, et je pense que pour rater, il faut vraiment y mettre de la mauvaise volonté. En tout cas, les Gremlins se sont jetés dessus, il a fallu les rationner pour pouvoir en amener au boulot pour la traditionnelle pause diabète café du lundi matin.

 

Pour une vingtaine de boules de Linz

Ingrédients

  • 125g de farine
  • 125 g de noisettes
  • 125 g de sucre
  • 1 pincée de levure chimique
  • 1 pincée de girofle en poudre
  • 1/2 cuillère à café de cannelle
  • 1 cuillère à soupe de cacao en poudre
  • 1 oeuf
  • 125 g de beurre (demi sel pour moi) ramolli
  • 1 à 2 cuillère à soupe de lait (si besoin)
  • De la pâte à tartiner au chocolat

Préchauffer le four à 180°C et enfourner les noisettes décortiquées pour un quart d’heure puis les sortir du four et les laisser refroidir.

Lorsqu’elles ont refroidi, les mixer assez finement.

Dans un saladier, mélanger la farine, les noisettes en poudre, le sucre, la levure, la cannelle et le cacao. Faire un puits au milieu et ajouter l’œuf et le beurre coupé en petits morceaux (il est primordial que le beurre soit bien ramolli). Mélanger et former une boule. Si la pâte ne s’amalgame pas, on peut mettre un peu de lait, mais je n’ai pas eu ce problème.

Filmer et laisser reposer au frigo au moins deux heures, voire toute une nuit.

 

Préchauffer le four à 160°C.

Former de petites boules et les déposer en les espaçant bien sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Faire un creux au milieu avec le doigt puis déposer un peu de pâte à tartiner (ou de confiture de framboise si on veut rester plus proche de la recette traditionnelle).

pret à cuire

 

Enfourner pour 10 à 15 minutes, puis sortir du four.

sortie du four

Laisser refroidir sur une grille et dévorer sans attendre que les Gremlins soient passés par là.

fin post

version_imprimable

 

Enregistrer