couverture

Une fois de plus, la frivolité des Gremlins a frappé, associée à celle de l’Homme cette fois ci.

Au retour de vacances, Gremlinette réclamait à nouveau sans cesse des Perles de lait vanille au dessert, ainsi que l’Homme, qui aime en manger le soir avec des gâteaux.  Coup classique, je me suis retrouvée au moins deux fois à cours, provoquant l’ire de Gremlinette (et Gremlinette en crise de frustration, c’est pas bon pour les tympans ni pour les bons rapports avec le voisinage) et la déception de l’Homme (« Rhhaaan, t’as pas racheté de Perle de Lait ? »).

Alors les fois suivantes, j’en ai acheté plus et comme à chaque fois, Gremlinette s’est lassée et est passée à autre chose (en l’occurrence, du Ficello) et l’Homme a décidé pile poil à ce moment-là qu’il mangeait trop de sucre et ne prend plus de dessert le soir.

Quand j’ai réalisé samedi que j’avais 7 pots de Perle de lait dont la date était passée, le fake cheesecake s’est imposé (c’est la mode du fake non ? Fake boobs, fake news…) comme souvent lorsque je dois utiliser une grosse quantité de yaourt.

Là, j’ai décidé de le rendre plus crémeux (des fois que ce ne serait pas assez gourmand) en ajoutant un pot de crème épaisse et de la pâte à tartiner pour le goût. J’ai pris la pâte Bio de Monoprix, elle a un goût praliné qui dépote tout. Elle est sans huile de palme, mais on ne va pas se mentir : la pâte à tartiner, ça reste une bombasse de sucre et de gras et il faut en consommer avec modération.

Accessoirement, ça collait parfaitement avec les saveurs du fond du gâteau, que j’ai réalisé avec des speculoos. Je sais, c’est pas original, mais pour le coup, je n’avais pas envie de changer une formule qui marche, et le speculoos en fond de cheese cake (fake ou real), c’est toujours une réussite.

 

Ingrédients

  • 7 pots de perle de lait à la vanille (ou nature)
  • 1 pot de 20 cl de crème épaisse (entière, pas de saloperie allégée)
  • 4 œufs
  • 120 g de speculoos
  • 50 g de beurre (du demi-sel pour moi)
  • 200 g de pâte à tartiner (celle-ci pour moi)
  • 2 cuillères à soupe rases de farine

 

Préchauffer le four à 180°C.

Réduire les speculoos en miettes. Pour ça, deux techniques : on le met dans un sac congélation hermétique et on tape dessus avec un rouleau à pâtisserie ou alors on les écrase dans un mortier.

Verser le beurre fondu sur les speculoos en miettes et mélanger. Déposer au fond d’un moule à charnière et bien tasser. Enfourner pour 10 minutes, sortir du four et laisser refroidir.

Dans un grand saladier, verser le contenu des pots de yaourt et ajouter les œufs. Mélanger au fouet. On peut le faire au fouet électrique mais c’est à vos risques et périls : j’ai essayé et ça a giclé partout, donc il vaut mieux le fouet à main et un peu d’huile de coude.

Aouter ensuite les 200g de pâte à tartiner, mélanger à nouveau.

Lorsque le mélange est onctueux, ajouter la crème et mélanger à nouveau.

Enfin, terminer avec la farine, mélanger pour qu’il n’y ait pas de grumeaux.

Monter la chaleur du four à 200°C.

Verser le mélange à base de yaourt sur le fond de pâte et enfourner pour 15 minutes.

Au bout de 15 minutes, baisser la chaleur à 100°C et laisser cuire une heure.

Après une heure, laisser refroidir encore une heure dans le four, porte entre ouverte.

Sortir ensuite le fake cheesecake et laisser totalement refroidir, filmer et mettre au frigo au moins une nuit.

Sorti du four

Déguster bien frais.

 

fin post

 version_imprimable