couverture

Encore une recette du dimanche soir. Le dimanche soir, en général, deux options. Soit on a mangé chez mes parents (ou des potes) du coup on n’a pas faim du tout et on grignote une chips en buvant un amer bière, soit on a mangé normalement et on a fait plein de trucs dans la journée et on pète la dalle.

Le hic c’est que moi, le dimanche, je ne me pose jamais. Alors oui, le matin, je vais faire de l’aquaponey me direz-vous. Certes…. Mais c’est mon seul putain de moment de loisir de toute la semaine. Parce que le reste du temps, qui cavale pour amener Gremlinette chez le psy, chez l’orthophoniste, Gremlin chez ses potes ? C’est bibi.

Et le samedi, qui va remplir le frigo en se tapant la corvée Monop’ ? C’est encore bibi. Et inutile de dire que le linge ne va pas tout seul dans la machine, pas plus qu’il n’en sort de son plein gré pour aller gentiment se positionner sur l’étendoir. De même, la vaisselle refuse obstinément de faire seule sa toilette et de s’essuyer avant de rentrer dans les placards. Du coup, le dimanche, hormis mon sport du matin, ben c’est aussi une journée dédiée à des tâches domestiques.

Du coup, le soir, j’avoue que souvent, même quand je crève la dalle, je n’ai aucune envie de cuisiner.

Tout ce petit laïus aux relents de révolte féministe pour justifier le fait que le dimanche soir, chez Epices, on mange très souvent des pâtes.

Voilà. Et comme ce jour-là en plus, je n’avais pas d’inspiration, je me suis contentée d’une petite sauce rapide (mais pas légère). C’était bon, comfort food à souhait et trop face (comme dirait Gremlin).

 

Pour deux personnes

  • Des pâtes type pâtes creuses (penne, tortiglioni, rigatoni…)
  • 150 g de comté (bonne nouvelle, ça marche aussi avec du Beaufort ou de l’Abondance)
  • 1 échalote
  • 5 cl de vin blanc (facultatif mais c’est meilleur avec)
  • 2 cuillères à soupe de ciboulette ciselée (Monsieur P. pour moi)
  • 10 cl de lait
  • Poivre du moulin

 

Dans une petite casserole, faire revenir l’échalote épluchée et émincée dans un peu de beurre. Lorsque l’échalote commence à être fondante, verser le vin et porter à ébullition, laisser bouillonner une ou deux minutes, puis baisser la chaleur et verser le lait, puis ajouter le fromage râpé. Couvrir et laisser fondre sur une source de chaleur très douce.

 

sauce

Pendant ce temps, faire cuire les pâtes, al dente. Egoutter les pâtes et les remettre dans la casserole, verser la sauce, mélanger et servir de suite.

Fin post

Déguster bien chaud.

version_imprimable

Enregistrer

Enregistrer