couverture

Je crois que la semaine passée, j’ai fait des pâtes tous les soirs ou presque. Il faut dire qu’avec l’Homme malade, je cours le matin ET le soir avec les Gremlins, du coup l’inspiration et la motivation pour cuisiner s’en ressentent. Si je m’écoutais je crois que je mangerais un yaourt et basta mais bon, l’Homme a besoin de garder quelques forces et moi aussi.

Du coup, on a, au sens propre du terme, mangé des pâtes à toutes les sauces. Crème, tomate, lardons, saumon, petits pois, champignons….. tout y est passé. Là, j’avais envie de changer un peu et de revenir vers des saveurs plus estivales, histoire que ce que j’ai dans l’assiette me fasse un peu oublier la morosité du ciel. J’avais un poivron rouge qui trainait dans le bac à légumes et j’ai eu envie de couleur dans l’assiette. J’ai bidouillé un truc aux saveurs vaguement du sud, et c’était pas mal du tout, on se serait presque crus en été. Enfin, à condition de ne pas regarder par la fenêtre.

 

Pour deux personnes

 

  • Des pâtes (pappardelles pour moi)
  • 1 poivron rouge
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 1 gousse d’ail
  • 10 cl de crème liquide
  • 1 cuillère à café de petites câpres
  • 15 olives noires à la grecque
  • 5 tranches de pancetta
  • 2 cuillères à soupe de pignons

 

Préchauffer le four à 180°C. Enfourner le poivron et le laisser cuire entre 15 et 20 minutes. Il doit se friper et la peau doit noircir un peu.

Sortir du four et laisser refroidir.  Lorsque le poivron a refroidi, l’éplucher, enlever les graines et le mettre dans un mixeur.

Ajouter la gousse d’ail et la cuillère d’huile d’olive et mixer.

Faire revenir la pancetta coupée en lamelles dans une poêle et mettre de côté.

Dans une autre poêle, faire dorer les pignons, puis réserver.

Faire bouillir de l’eau pour les pâtes et pendant qu’elles cuisent, faire doucement chauffer le poivron, ajouter la crème, les câpres et les olives et maintenir au chaud à couvert.

Lorsque les pâtes sont cuites, les égoutter, les remettre dans la casserole et verser la sauce au poivron, en maintenant une source de chaleur pour ne pas que ça refroidisse. Ajouter la pancetta, mélanger, servir et parsemer de pignons. Déguster de suite pendant que c’est encore chaud.

fin post (2)

version_imprimable

 

Enregistrer

Enregistrer