couverture

Ce week end, j’ai récidivé : j’ai refait des sablés de Sally, avec encore de nouvelles variations.

J’avais une orange bio qui traînait au frigo et une envie de sortir un peu de ma zone de confort en termes de saveurs. En effet, je n’utilise jamais d’orange en cuisine sucrée. Il m’arrive très souvent de parfumer mes préparations avec différentes variétés de citrons, mais jamais d’orange. Peut-être parce que je suis moins fan de cet agrume.

Toujours est-il que là, comme j’avais fait des sablés au citron la semaine précédente, j’ai décidé de changer un peu. Quant au chocolat, il s’est imposé de lui-même : orange chocolat, c’est classique, ça ne pouvait pas être mauvais.

Gremlin n’a pas voulu goûter et l’Homme n’a pas aimé, en revanche, les collègues ont apprécié. Comme ce sont mes goûteurs officiels, je pense que je peux publier la recette.

 

Pour une trentaine de petits sablés :

  • 170 g de beurre MOU aux cristaux de sel
  • 130 g de cassonade + un peu pour les finitions
  • 1 œuf
  • 250 g de farine
  • Le zeste d’une orange bio
  • 100 g de chocolat noir

La recette est la même à chaque fois.

Battre le sucre et le beurre jusqu’à obtention d’un mélange crémeux. Ajouter le zeste d’orange, l’œuf et mélanger à nouveau. Ajouter ensuite la farine, mélanger et façonner deux cylindres de pâte.

Enrouler les pâtons dans du film alimentaire et mettre au frigo une bonne heure, jusqu’à ce que la pâte ait bien durci.

Préchauffer le four à 180°C, puis sortir les cylindres de pâte du frigo, les enrober de cassonade et les découper en rondelles d’environ 1 cm d’épaisseur.

Déposer les cercles de pâte sur une plaque de pâtisserie recouverte de papier sulfurisé et laisser cuire 14 minutes.

Sortir les sablés du four et les déposer sur une grille pour les faire refroidir.

Lorsqu’ils ont complètement refroidi, faire fondre le chocolat au micro ondes jusqu’à ce qu’il soit onctueux.

Tremper les sablés jusqu’à la moitié dans le chocolat puis les laisser égoutter sur une plaque. Attendre qu’ils aient complètement refroidi pour déguster.

 

fin post