couverture

Notre second nom, c’est famille Goinfre. Tous, sans exception, nous aimons manger, mais pas les mêmes choses.

Gremlin et moi, on est branchés gras, salé, viande et charcuterie, Gremlinette est complètement addict au sucre sous toutes ses formes et l’Homme est branché sur à peu près tout mais avec un net penchant pour le sucre, de préférence industriel.

Parfois, dans un moment d’égarement démocratique, je leur demande de choisir entre deux plats ou deux desserts : et là, presque à chaque fois, c’est le drame.

Par exemple, je demande : « bolo ou carbo dimanche ? » et invariablement, Gremlin répond « bolo ! » tandis que Gremlinette s’exclame exactement au même moment « carbo ! ». Un débat animé suit généralement (dans toute la bienveillance dont sont capables les Gremlins lorsqu’ils émettent des avis divergents, hein, ça va de soi). Au final, on se retrouve à manger des saucisses purée parce que je finis par abolir la démocratie et trancher histoire de mettre tout le monde d’accord (et de les faire taire parce que sinon la voisine Mme M. va encore me faire remarquer "en toute bienveillance" qu'elle entend "très bien" mes enfants quand ils se disputent).

Pour le dessert, c’est pareil. L’autre jour, j’ai eu le malheur de leur demander de choisir entre mousse au chocolat et tiramisu. L’une voulait de la mousse au chocolat et l’autre du tiramisu. Comme à chaque fois, ça a commencé à se fighter et à se balancer des noms d’oiseau alors j’ai eu une idée (de génie, en toute modestie) : couper la poire en deux, ménager la chèvre et le chou, faire d’une pierre deux coups…. Un dessert qui mêle mousse au chocolat ET tiramisu : le tiramousse était né.

Alors bon, il est fort probable que d’autres aient eu cette idée bien avant moi, mais ce jour-là, j’y ai pensé toute seule, donc je revendique la maternité de cette recette.

Accessoirement, c’est super facile à faire.

Ingrédients (pour 4-5 personnes)

  • 250 g de mascarpone
  • 150g de crème fleurette bien froide
  • 3 sachets de sucre vanillé
  • 200 g de chocolat noir
  • 5 blancs d’œuf
  • 3 jaunes
  • Des speculoos
  • 1 tasse de café bien serré

Dans un saladier, faire fondre le chocolat coupé en morceaux (au bain-marie si on est une cuisinière exemplaire, au micro-ondes si, comme moi, on est une feignasse).

Pendant que le chocolat fond, battre les blancs en neige bien ferme.

Lorsque le chocolat a fondu, mélanger avec une spatule puis incorporer les 3 jaunes. Mélanger. Prendre une cuillère de blanc en neige, ajouter au chocolat pour alléger le mélange. Ensuite, incorporer délicatement les blancs au reste de chocolat.

Dans chaque verrine, déposer un speculoos trempé dans du café, puis recouvrir avec une à deux cuillères à soupe de mousse au chocolat : il faut que ça arrive à peu près à la moitié de la verrine.

Mettre une nouvelle couche de spéculoos trempés dans du café.

Dans un saladier à bords très hauts, mettre le mascarpone, la crème fleurette et le sucre vanillé. Battre au batteur électrique jusqu’à ce que la crème ait une consistance bien solide.

Déposer sur la seconde couche de speculoos, filmer et laisser reposer une nuit avant de déguster.

prêt

Au moment de servir, saupoudrer d’un voile de cacao amer.

fin post

Déguster, bercé.e par le silence des gremlins, trop occupés à bâfrer pour se disputer.

fin post 2

version_imprimable