couverture

On est d’accord, j’ai DEJÀ publié une recette de salade de patates. Et la salade de patates, c’est toujours pareil.

Et bien justement, non ! La salade de patates, c’est comme la salade de lentilles, la salade de pâtes et la salade de riz : il existe 1001 recettes différentes et c’est super top.

Il y a quelques jours, nous sommes passés d’hiver qui joue les Tanguy à été précoce : 15 degrés dans les gencives, Bim !

Exit la tartiflette, bonjour les plats frais, les salades, la burrata et autres plats qui sentent l’approche des vacances.

Là, j’avais une saucisse de Montbéliard et des oignons frais. J’ai fait une énorme salade et comme il en restait, j’ai tout refilé le lendemain aux Gremlins.

Alors les Gremlins, c’est quitte ou double : soit ils sont ravis de manger comme Papa et Maman, soit c’est la soupe à la grimace en mode « Ah mais j’aime pas le truc vert » (Gremlinette) ou encore « Alors le prends pas mal Maman, hein, c’est pas méchant, hein, mais tu vois, le fromage que t’as mis dedans, je le trouve pas très bon. Enfin juste j’aime pas trop quoi » (Gremlin). Là, avec mon reste de salade de patates, je prenais clairement un risque, mais j’avais trop la flemme de leur faire autre chose (parfaitement, la flemme. Si j’étais une mère parfaite, ça se saurait depuis le temps).

Dans un premier temps, Gremlinette a fait la tronche et a refusé de goûter, mais comme elle était dans un bon jour, elle a finalement mis un morceau de patate dans la bouche et là, la magie des saveurs a opéré : elle a tout fini. Alors évidemment, je me suis bien gardée de faire la moindre réflexion et de l’interrompre pendant qu’elle mangeait. Il fallait qu’elle puisse garder la face, mais intérieurement, je me suis réjouie parce que la bouffe et Gremlinette, c’est vraiment compliqué.

 

Je vous partage la recette, c’est d’une simplicité enfantine. Je précise que j’ai utilisé un KUB Or mais si on a un bouillon maison (légumes, bœuf ou volaille), c’est nettement mieux évidemment. Il est très rare que j’utilise des aides culinaires, il faut vraiment que je sois prise par le temps ou par le manque d’ingrédients.

Autre chose : cette salade est nettement meilleure si on la prépare la veille.

 

Ingrédients pour deux personnes

  • 5 ou 6 patates de taille moyenne
  • 1 saucisse de Montbéliard
  • 100 g de vieux Gouda
  • 1 Kub Or
  • 1 oignon frais
  • Sel, poivre
  • 10 cl de Melfor
  • 10 cl d’huile d’olive
  • 1 oignon nouveau

 

Eplucher les pommes de terre et les faire cuire dans une grosse marmite d’eau salée. Elles ne doivent pas être trop cuites et il faut également choisir une variété de pommes de terre spéciales salades ou vapeur.

Dans une autre casserole, faire cuire la saucisse et ça tombe bien, il faut à peu près le même temps de cuisson que pour les pommes de terre.

Lorsqu’elles (elles = les patates et la saucisse) sont cuites, les égoutter dans une passoire et laisser refroidir.

Faire chauffer 200 ml d’eau et dissoudre le Kub Or.

Dans un bol, mettre 10 cl de bouillon, le Melfor et l’huile, saler et poivrer. Personnellement, je mets beaucoup de poivre car j’adore ça, mais on fait selon ses goûts bien entendu.

Mélanger et laisser de côté.

Couper les pommes de terre en gros morceaux et les déposer dans un grand saladier. Ajouter la saucisse coupée en petits cubes et l’oignon nouveau émincé. Il faut bien mettre la partie verte, c’est celle qui va donner le plus de goût.

Ajouter le Gouda coupé en petits morceaux, verser la sauce et mélanger. Filmer et laisser reposer au frais toute la nuit.

saladier

Sortir une dizaine de minutes avant de déguster.

Fin post

 

version_imprimable