Couverture

Je ne sais pas quel est le moine anorexique, frustré et allergique à tout qui a décrété que la gourmandise devait être un péché capital. A moins que le but des religions ne soit de priver les fidèles de toute source de plaisir, quel qu’il soit…

Moi, je crois vraiment que le péché auquel je m’adonne le plus souvent, c’est sans hésiter celui de gourmandise. Et le pire, c’est que je ne culpabilise jamais. Vraiment. Tant que le produit est bon, je me dis qu’il n’y a pas de mal à se faire du bien.

Alors forcément, quand je suis tombée sur ce pot de purée de cacahuètes à la Biocoop, j’ai craqué et je suis repartie avec. Bio, aucun autre ingrédient que de la cacahuète (pas de sel, pas de matière grasse ajoutée, pas de sucre, pas de E machinchouette) et surtout, gros bonus, c’est fabriqué à Lyon ! Donc si ça vient de Lyon, c’est forcément bon ! #jesuischauvineetalors.

Mais je digresse, donc, ce weekend, j’étais chaude comme la braise pour tester plein de nouvelles recettes, et après avoir plongé avec délices ma cuillère dans le pot de purée de cacahuète Go Nuts et l’avoir engloutie sans l’ombre d’un iota de culpabilité, je me suis dit qu’un tel délice méritait d’être utilisé dans une recette. J’ai jeté mon dévolu sur des cookies, un peu à mi-chemin entre le cookie et le sablé.

 

Le verdict a été assez clair : ça tabasse. C’est super bon avec du thé ou du café, nature au dessert…. Bref, ça se mange sans faim et sans fin aussi.

Ingrédients pour environ 16 biscuits

  • 160g de farine
  • ½ cuillère à café de levure chimique
  • 1/4 cuillère à café  de sel
  • 115g de beurre MOU (demi-sel aux cristaux pour moi)
  • 150 g de cassonade
  • 185g de beurre de cacahuète
  • 1 oeuf

 

Dans un saladier, mettre le sucre et le beurre et fouetter au batteur électrique. Lorsque le mélange est bien onctueux, ajouter l’œuf et battre jusqu’à ce que la préparation double de volume.

Ajouter ensuite le beurre de cacahuète et mélanger à nouveau.

Mettre ensuite la farine et la levure et agglomérer la pâte à la main. Former une boule approximative, filmer et laisser durcir au frigo au moins une heure (une nuit, c’est mieux).

La pâte est très molle, alors cette étape est vraiment indispensable.

Préchauffer le four à 180°C.

 

Prélever de petites quantités de pâtes et former de petites boules, les déposer sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé en les espaçant bien.

Enfourner pour 10 minutes, laisser refroidir sur une grille et déguster.

20190304_093303

Je ne sais pas combien de temps ils se conservent, tout a été bâfré en une soirée et une matinée…

fin post

version_imprimable