couverture

Je ne sais pas pourquoi, mais mon congélo a de nouveau décidé de me jouer des tours cette année, et j’ai découvert avec effroi à mon retour de vacances que je ne pouvais plus ouvrir le tiroir du bas. Après avoir tiré comme un gros bourrin très fort, il a fini par s’ouvrir et moi par découvrir le pot aux roses : une couche d’environ 1 cm de glace entre le tiroir et la paroi du bas et du fond. Et en prime, je n’arrivais plus à le pousser à fond, et donc impossible de fermer la porte du congel. Alors après avoir beuglé comme un putois contre ce foutu bousin fortement déploré cet incident navrant, j’ai été contrainte de transvaser le contenu dudit tiroir dans les deux autres, qui étaient bien entendu pleins à ras bord. Alors il a fallu improviser et cuisiner rapidement ce qui s’y trouvait. En l’occurrence et entre autres, une tranche de gigot d’agneau, deux souris désossées (d’agneau hein, pas le muridé favori des chats) et au moins un kilo de figues.

J’ai utilisé une partie des figues pour faire des crumb bars mi figue mi raisin et le reste dans ce curry que j’ai préparé à l’avance pour manger le mercredi parce que le mercredi, c’est curry !

En vrai, le mercredi, je rentre super tard du sport (si, si, je fais du sport !) et je fais en sorte d’avoir un plat tout prêt que je n’ai plus qu’à réchauffer #meuftroporganisée.

Alors c’est un peu long à préparer, comme souvent avec les vrais currys, il faut s’y prendre à l’avance, mais en même temps, une fois que ça cuit, c’est le type de plat qui se gère seul, et c’est super bon.

Comme tous les plats en sauce, il est encore meilleur réchauffé, c’est donc parfait pour les soirs où je rentre tard et affamée après mon aquaponey et mon Pilates.

 

Pour deux personnes

  • 300 à 400 g d’agneau coupé en morceaux (épaule, souris désossée…)
  • 3 Fjord
  • 3 gousses d’ail écrasé
  • 1 cm de gingembre râpé
  • 1/2 cuillère à café de piment pas trop fort
  • 1 cuillère à soupe de coriandre en poudre
  • 1 c cuillère à café curcuma
  • 1 cuillère à soupe de graines de fenouil
  • 2 oignons
  • 420 g de figues fraiches ou surgelées
  • 1 cuillère à soupe de sucre
  • 20 cl de lait de coco
  • 5 cuillère à soupe de coriandre ciselée (ou une grosse botte)

La veille

Mélanger le Fjord, l’ail écrasé, le gingembre, le curcuma, la coriandre en poudre et le piment, ajouter un peu de sel.

Ajouter l’agneau coupé en morceaux, mélanger, filmer et laisser mariner une nuit au frigo.

 

marinade

Le jour J

Sortir l’agneau afin qu’il soit à température ambiante. Dans une cocotte en fonte qui va au four, faire revenir l’oignon émincé dans une cuillère à soupe d’huile d’olive. Lorsqu’il commence à être fondant, ajouter les graines de fenouil et faire chauffer à feu vif deux ou trois minutes sans cesser de mélanger.

 

oignons et graines

Ajouter les morceaux de viande un à un et, toujours à feu vif, faire revenir sur tous les côtés. Ajouter le reste de la marinade, 200 ml d’eau, un peu de sel, du poivre, couvrir et enfourner à 160°C pour deux heures.

Au bout de deux heures, sortir la cocotte du four et vérifier que la viande soit bien cuite (elle doit être ultra fondante, on ne doit pas avoir besoin d’un couteau pour la manger).

Sortie

Ajouter les figues coupées en deux ou en 4 (selon la taille), le sucre, le lait de coco et laisser chauffer encore une dizaine de minutes.

 

figues

Ajouter la coriandre ciselée, mélanger et servir de suite avec un bon riz basmati de préférence (moi c’était avec des nouilles chinoises, pour changer un peu).

 

Alors je vous accorde que la photo fait plutôt penser à du dégeulis d'ado post cuite, mais pourtant, c'est très très bon, faut pas s'arrêter à mon visuel :o)

fin post

 version_imprimable