couverture

Quand j’ai commencé à lire Recipes for love and murder, de Sally Andrew j’ai tout de suite su que dès la dernière page avalée, j’allais foncer derrière mes fourneaux pour tenter les recettes fabuleuses de Tania Maria.

Contrairement aux promesses, je ne sais pas si elles guérissent des maux d’amour, en revanche, elles guérissent à tous les coups les petits et grands creux.

Après avoir tenté le curry de mouton, j’ai jeté mon dévolu sur le cake ultra moelleux au cacao. En effet, dans le livre, Tania nous promet un gâteau ultra moelleux absolument irrésistible, un peu comme le rich fruit cake de Mma Potokwani : celui qui en mange une part est tellement subjugué qu’on peut lui faire faire ce qu’on veut, le gourmand ne peut plus rien refuser. Alors je vous vois venir : « Quoi ????? Nan mais attends, c’est juste complètement interdit ça, filer des produits à des gens pour obtenir quelque chose. GHB, tu connais ? ».

Je vous rassure de suite, je ne pense pas que ce soit si efficace que ça. Par exemple, dans le bouquin, elle en offre une part à un policier qu’elle kiffe grave (oui, j’ai décidé de parler jeune aujourd’hui), et il lui tombe presque direct dans les bras.

Alors moi, je me suis dit que j’allais l’essayer, et que si jamais par hasard je croise un jour la route de Michael Fassbender, je pourrais lui en faire goûter un morceau pour voir si ça marche.

En attendant, je l’ai testé sur mes cobayes favoris, mes collègues. Ils ne me sont pas tombés dans les bras (c’était pas le but d’ailleurs), mais ils ont validé le gâteau, catégorie « motherfucking good cake » d’après Arthur.

J’ai respecté la recette à la lettre et j’avoue avoir été très surprise par le goût qui était en total décalage avec les attentes. En effet, au vu de la couleur et de la texture, on s’attend à un goût très chocolaté en bouche et on se trompe. Car ce gâteau étant au cacao, son parfum est complètement différent de celui d’un brownie ou d’un moelleux. Cela dit, j’ai été complètement bluffée par la texture du gâteau et par le moelleux du glaçage au-dessus (alors que d’habitude, je n’aime pas le glaçage). Et les réactions des collègues ont été unanimes. Alors du coup, si quelqu’un a le 06 de Michael, je veux bien…

 

Ingrédients

  • 62 ml d’eau
  • 220g de beurre
  • 60 g de poudre de cacao amer type Van Houten
  • 200g de sucre roux
  • 2 œufs
  • 390 ml de lait ribot
  • 240 g de farine
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • 1 pincée de sel

Glaçage

  • 200 g de sucre glace
  • 125 g de beurre
  • 40 g de poudre de cacao
  • 62 ml de lait ribot
  • 1 cuillère à soupe de rhum de qualité

 

Mettre dans un saladier le beurre, l’eau et la poudre de cacao et faire fondre doucement au micro ondes.

Dans un autre saladier, fouetter les oeufs let le sucre, puis ajouter le lait ribot.

Mélanger et ajouter le mélange eau-beurre-cacao. Mélanger soigneusement, puis ajouter la farine, la levure et le sel. Mélanger à nouveau.

Préchauffer le four à 180°C et beurrer et fariner un moule à cake.

Verser le mélange dans le moule et faire cuire 50 minutes.

Sortir du four immédiatement et attendre une vingtaine de minutes. Démouler sur une grille.

Pendant que le gâteau cuit, préparer le glaçage.

Dans une casserole, mettre le sucre glace, le lait ribot, le beurre et la poudre de cacao et faire chauffer doucement. Porter à ébullition puis sortir du feu et ajouter le rhum. Laisser refroidir.

Lorsque le gâteau et a refroidi, le recouvrir de glaçage et laisser complètement refroidir avant de déguster.

 

glaçage fini

Je conseille d’attendre une nuit entière.

fin post

Servir à une bande de collègues gourmands avec un bon café et attendre patiemment que Michael Fassbender croise notre route…

 

portion 2

version_imprimable