couverture

Il y a quelques temps, mes parents sont venus à la maison pour déjeuner et dans la conversation, Papa m’a demandé si j’étais intéressée par des pamplemousses de Palau.

Palau, c’est le village dans les Pyrénées Orientales où habitaient mes grands-parents maternels, et j’ai passé toutes mes vacances de Noël et d’été dans cette grande maison. Il y a un immense jardin dans lequel mon grand-père faisait pousser plein de fleurs, de légumes et de fruits, notamment des agrumes.

Or, pour une lyonnaise habituée à la pluie, un jardin dans lequel poussent des agrumes, ça a un côté jardin d’Eden. Sauf que voilà : le pamplemousse, ce n’est pas ma tasse de thé. Donc plutôt que de prendre des fruits et de ne pas les manger, j’ai commencé par refuser et c’est là que Gremlin et l’Homme s’en sont mêlés. D’une seule voix, la bouche en coeur, les voilà en mode « Ah mais moi j’adooooore le pamplemousse » et alors là, je ne sais pas pourquoi mais me vient cette scène culte d’un film que je n’ai même pas vu.

Du coup, mon père nous en a donné une dizaine et ainsi que je l’avais anticipé, Gremlin en a mangé une bouchée avant de faire la grimace et de dire que c’est pas comme dans son souvenir et que c’est un peu trop acide (alors qu’ils sont hyper sucrés). Quant à l’Homme, il en a mangé une moitié et c’est tout.

Je me suis donc retrouvée avec plein de bons pamplemousses qu’il était hors de question de gâcher. Ce serait manquer de respect à mon grand-père, qui s’est tué à la tâche dans son jardin, au sens propre.

Du coup, j’ai cherché des idées de recettes et j’ai fait ces écorces confites et de la marmelade ratée.

Comme j’ai une grosse boîte d’écorces confites, j’ai réfléchi à des manières de les utiliser et je me suis dit qu’avec du chocolat blanc, ça devrait être pas mal. La rondeur du chocolat blanc devrait pile poil coller à la petite pointe d’amertume du pamplemousse.

Je me suis donc lancée dans la confection d’un brownie chocolat blanc pamplemousse, qui a été liquidé en une pause-café. Arthur a validé la recette pour la catégorie motherfucking cakes et les autres ont bien aimé aussi.

Je ne sais pas si mon grand-père aurait aimé, mais je pense qu’il aurait été content que j’utilise ses fruits. Ma grand-mère, qui était très bec sucré, aurait adoré les écorces confites et le gâteau dont elle se serait régalée avec le café.

 

Ingrédients

  • 3 œufs
  • 200 g de chocolat blanc à pâtisser
  • 50 g de sucre blond
  • 50 g de vergeoise blonde
  • 100 g de beurre demi-sel
  • 4 écorces de pamplemousse confites

 

Préchauffer le four à 180°C

Faire doucement fondre le chocolat au micro-ondes, puis ajouter le beurre et mélanger jusqu’à ce que le mélange soit bien homogène.

Dans un grand saladier, battre les œufs et le sucre, puis verser sur le mélange beurre chocolat. Mélanger et verser dans un moule.

 

écorces

Découper les écorces en petits carré puis les déposer au-dessus de la pâte.

 

prêt à cuire

 

 

Enfourner et faire cuire entre 15 et 20 minutes, pas plus. Le dessus doit être doré mais une lame de couteau plantée dans le brownie doit ressortir légèrement humide.

sorti du four

Attendre une dizaine de minutes puis démouler sur une grille.

démoulé

 Servir en petits carrés, comme ça on peut en manger bien plus et on culpabilise moins.

fin post

version_imprimable