couverture

J’ai récupéré il y a quelques temps une grosse quantité de pamplemousses qui viennent du jardin de mon grand-père.

Alors à la base, je n’aime pas trop le pamplemousse, mais ceux du jardin de Papi, nourris au soleil de Perpignan, sont en général très parfumés et assez sucrés, ce sont des pamplemousses roses.

L’Homme avait manifesté le désir d’en manger et bien évidemment, après une moitié, il n’en n’a plus voulu. Du coup j’ai décidé de me lancer dans la confection d’écorces confites, et avec la chair, j’ai fait de la marmelade (qui s’est révélée être un fail total, mais ce n’est pas l’objet de ce post).

En revanche, j’étais très fière de mes écorces confites.

C’est un boulot monstre, il faut du temps et elles mettent longtemps à sécher, mais ça valait la peine. Je regrette de ne pas avoir essayé d’en faire autant avec les derniers citrons, ça m’aurait permis de continuer à aromatiser mes pâtisseries tout au long de l’hiver.

Je vous donne la recette, elle fonctionne aussi avec du citron, du cédrat, des oranges….

 

Ingrédients

  • Pamplemousse(s)
  • Sucre : l’équivalent du poids des écorces
  • Eau
  • Jus de citron

 

Récupérer délicatement l’écorce des pamplemousses, sans prendre trop de peau blanche. Découper en lamelles.

 

Déposer les écorces dans une casserole d’eau avec une cuillère à soupe de jus de citron, porter à ébullition puis laisser bouillir 15 secondes.

blanchit

Egoutter dans une passoire, rincer à l’eau froide et recommencer cette opération trois fois.

Donc on fait ça en tout 4 fois.

Déposer les écorces sur un linge bien propre et laisser sécher.

 

egoutter 1

Peser les écorces, les déposer dans une casserole, les recouvrir avec leur poids en sucre et couvrir d’eau froide. Faire chauffer à feu doux et laisser cuire jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’eau (environ 20 minutes). Il faut veiller à ne pas mettre trop d’eau, sinon la cuisson sera trop longue.

Laisser refroidir les écorces dans une casserole, puis les déposer délicatement sur un linge propre et attendre qu’elles aient séché (environ une nuit, voire 48h).

Déposer du sucre dans une assiette creuse et enrober les écorces, puis les déposer à nouveau sur un linge propre et les laisser sécher à l’air libre environ 48 heures. Au besoin, changer le linge sur lequel elles sont posées.

 

séchage final

Les écorces se conservent dans une boîte en métal tapissée de papier cuisson.

20180320_195646

Elles sont délicieuses telles quelles (il y a en fin de bouche une légère amertume), ou trempées dans du chocolat blanc, ou coupées en tout petits dés pour aromatiser des pâtisseries.

version_imprimable