couverture

Alors j’avoue de suite, à la base, je n’avais pas spécialement l’intention de faire un curry, j’étais juste partie pour ne pas cuisiner car j’avais la flemme de passer du temps derrière les fourneaux. Du coup j’ai sorti du congel le reste des boulettes serbes, que j’avais congelées nature, sans la sauce. J’ai réfléchi un peu à différentes manières de les accommoder, et finalement, le curry a été plus fort que la flemme.

Une fois de plus, Gremlin a bougonné en me voyant cuisiner et menacé de porter plainte auprès des services sociaux. D’après lui, je ferais des bonnes choses uniquement pour les adultes et jamais pour eux, alors que lui, il adooooore le curry et que même des fois à la MEJ ils en ont et c’est trop bon, et que des fois Coco elle en faisait et c’était trop bon. Comme je ne peux pas rivaliser avec Coco (son ancienne nounou, elle est vraiment au top mais il est trop grand pour y aller et il ne s’en remet pas), je lui ai dit que mon curry est moins bon que le sien, mais ça ne l’a pas calmé.

Alors je lui ai fait goûter pendant la cuisson, il était tout content et a dit que la prochaine fois, il voulait que je lui en mette de côté. J’étais contente que ça lui plaise.

Nous, on a tout mangé, il n’est rien resté. Pas une miette. En même temps, quand je fais du curry, c’est rare qu’il reste quelque chose.

Voici donc la recette. Il y a beaucoup d’ingrédients, mais ça vaut le coup et surtout, il n’y a pas de difficulté technique.

 

Ingrédients pour 4 personnes

  • 400 g de saucisse de Toulouse ou chair à saucisse
  • 400 g de bœuf haché
  • 1 oeuf
  • 1 cuillère à soupe d’huile
  • 1 oignon
  • 2 cuillères à soupe de coriandre moulue
  • 1 cm de gingembre râpé
  • 2 gousses d’ail écrasées
  • 1 cuillère à café de cumin moulu
  • 1 cuillère à café de curcuma
  • ¼ de cuillère à café de piment en poudre
  • 1 boîte de tomates en boîte
  • 2 gousses de cardamome
  • 4 clous de girofle
  • 1 petit bâton de cannelle
  • 2 yaourts de type Fjord
  • 2 cuillères à soupe de purée de noix de cajou
  • 4 cuillères à soupe de coriandre ciselée

 

Dans un saladier, mettre la chair de la saucisse et le bœuf, l’œuf et mélanger. Former des boulettes de la taille d’une balle de ping-pong et les déposer sur une assiette.

Faire revenir les boulettes à feu vif jusqu’à ce qu’elles soient dorées sur toutes les faces. Réserver.

 

aromates

Emincer l’oignon et le faire revenir dans une cocotte en fonte avec une cuillère à soupe d’huile neutre. Quand l’oignon est légèrement doré, ajouter l’ail écrasé et le gingembre râpé, puis la coriandre moulue, le cumin, le curcuma, le piment et les graines de cardamome qu’on aura récupérées.

 

oignons et épices

 

Laisser cuire quelques minutes en mélangeant constamment, puis ajouter les tomates coupées en dés ainsi que le jus et un peu d’eau. Ajouter les clous de girofle et la cannelle.

Déposer délicatement les boulettes dans la cocotte, baisser la chaleur, couvrir et laisser cuire une bonne demi-heure.

 

boulettes sauce

 

Mélanger le Fjord et la purée de noix de cajou. Verser dans la cocotte et mélanger délicatement.

 

ajout yaourt

 

Couvrir et laisser cuire à nouveau un quart d’heure.

Ajouter la coriandre, mélanger et servir de suite avec un bon riz basmati.

 

fin post

 

Essayer d’en mettre de côté pour les Gremlins.

version_imprimable