couverture

Dimanche, on changeait d’heure. Si j’étais super heureuse de passer enfin à l’heure d’été, je l’étais un peu moins de me priver d’une heure de sommeil. Et chaque année, c’est pareil, il me faut une semaine pour m’en remettre. Je pense que je dois descendre de la marmotte plutôt que du singe, j’ai vraiment trop besoin de sommeil.

Du coup j’ai passé la matinée à faire des lessives, ranger, plier, laver, bref, comme d’hab, des occupations passionnantes d’un weekend ordinaire, mais je n’ai pas eu le temps d’aller à mon cours de poney aquatique. Histoire de faire contre mauvaise fortune bon cœur, j’en ai profité pour faire un repas un peu plus élaboré que d’habitude et j’ai choisi le poisson, parce que je trouve que je n’en fais pas assez souvent aux Gremlins.

J’ai opté pour un parmentier de la mer, le genre de plat valeur sûre avec les enfants, mais je l’ai pimpé un peu avec des saveurs vaguement asiatiques. C’était quitte ou double, mais je n’ai pas trop forcé sur les parfums pour que ça plaise à tous les palais.

Et puis ça m’a permis de liquider une patate douce qui trainait dans le bac à légumes depuis un bout de temps et qui menaçait de se transformer en terrain de culture souche de pénicilline.

Gremlin en a repris, Gremlinette a fini son assiette sans se faire prier (bon, OK, elle savait qu’il y avait de la mousse au chocolat en dessert mais tout de même) et l’Homme a décrété que c’était super bon, et qu’il fallait manger du poisson plus souvent parce que c’est bourré d’Omegas 3, bref, je crois pouvoir dire sans trop me planter que tout le monde a aimé, alors je partage la recette.

 

Pour 4 personnes

  • 2 pavés de saumon
  • 1 dos de cabillaud de bonne taille (entre 500 et 800 grammes)
  • Une poignée de petits pois surgelés

Pour le court bouillon

  • 3 gousses d’ail
  • 1 tige de citronnelle
  • 1 cuillère à soupe de pâte miso
  • 1 cm de gingembre
  • 1 citron vert
  • 1 échalote
  • 2 cuillères à café de sucre

Pour le parmentier

  • 1 cuillère à café de gingembre râpé
  • 1 gousse d’ail
  • 2 cuillères à soupe de coriandre ciselée
  • 20 cl de lait de coco
  • Poivre
  • 1 patate douce
  • 5 ou 6 belles patates à purée
  • 50 g de beurre (voire plus)

 

Commencer par éplucher les pommes de terre et la patate douce. Les faire cuire entières dans de l’eau salée jusqu’à ce que les pommes de terre soient fondantes.

Egoutter dans une passoire et remettre les pommes de terre dans la casserole. Ajouter le beurre coupé, du poivre et écraser au presse purée manuel (ou à la fourchette si on n’a pas). Mélanger, goûter et ajouter si besoin du beurre et éventuellement un peu de sel.

Dans une casserole, mettre tous les ingrédients du court bouillon et porter à ébullition.

bouillon

Laisser cuire à feu moyen et à couvert une dizaine de minutes, puis plonger les morceaux de poisson dans le court bouillon, couvrir, couper la chaleur et laisser infuser 15 minutes.

Pendant que le poisson cuit tout doucement, mélanger dans un bol le lait de coco, la gousse d’ail écrasée, le gingembre râpé, le poivre et la coriandre.

Faire cuire les petits pois au micro-ondes.

Récupérer le poisson à l’aide d’une écumoire et le laisser refroidir un peu sur une assiette.

Lorsqu’il n’est plus trop chaud, retirer la peau du saumon puis l’effeuiller et déposer sur un papier absorbant puis faire pareil avec le cabillaud.

poisson effeuillé

Préchauffer le four à 200°C.

Dans un grand plat à gratin, déposer les deux poissons et les petits pois, puis verser le lait de coco aromatisé et mélanger.

Déposer la purée au-dessus et étaler. Disposer sur la purée quelques petits morceaux de beurre, puis enfourner pour 15 minutes.

prêt à cuire

Servir bien chaud à deux Gremlins et un Homme affamés et les observer se jeter dessus.

fin post

version_imprimable