couverture

Chaque fin de semaine, c’est la même interrogation hautement métaphysique : "qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire à bouffer dimanche midi à ma tribu ?"

Pourquoi dimanche midi et pas les autres jours, me direz-vous ?

Parce que le dimanche, c’est le seul jour où on peut manger tous ensemble en famille, et que c’est par conséquent un repas important. Je mets un point d’honneur à mitonner un truc maison et sympa, un vrai repas du dimanche à l’ancienne.

Alors là aussi, je vous entends : mitonner, truc sympa, mais tu sais faire meuf !

Oui, mais il y a d’autres paramètres à prendre en compte le dimanche : le dimanche, il y a les Gremlins, et qui dit Gremlins dit pas de truc trop original ni piquant ni difficile à manger. Ensuite, le dimanche matin, j’ai poney aquatique, du coup je suis absente de 10h40 à 12h30, à la louche. Il faut donc que le repas soit un plat que je prépare la veille et que je réchauffe au moment de passer à table, OU un plat en cuisson minute.

Généralement, j’opte pour le truc qui mitonne la veille dans une cocotte, mais voilà, la semaine dernière, Gracianne du blog Un dimanche à la campagne a posté une recette qui m’a vraiment mis l’eau à la bouche : le bœuf sauté aux oignons.

J’ai mis la recette dans un coin de ma tête dans le dossier « To try » et je suis partie faire mes courses à Monop. Généralement, je ne sais pas à l’avance ce que je vais faire le dimanche midi, je fais en fonction des promos et de mes envies du moment. Or, ce jour-là, il y avait une chouette promo sur le faux-filet, alors je me suis dit que c’était le moment de tester la recette de Gracianne.

Bien entendu, je n’ai pas du tout respecté la recette à la lettre mais je m’en suis largement inspirée. Hormis Gremlinette qui s’est un peu faite prier (mais a fini par tout manger), tout le monde s’est régalé et Gremlin s’est resservi. Inutile de dire que j’étais super fière de mon plat, et surtout de mon petit Gremlin qui a un palais de plus en plus affuté et ouvert aux saveurs exotiques. Qui sait, il finira peut-être chef.

 

Voici donc ma version, disons pour 4 adultes

  • 4 tranches de faux filet
  • 3 oignons
  • 2 gousses d’ail
  • 2 cm de gingembre frais râpé

Marinade

  • 2 cuillères à soupe de sauce soja claire
  • 1 cuillère à soupe de vin de Shaoxing (vin de riz)
  • 1/2 cuillère à café de bicarbonate
  • 1 cuillère à café de sucre
  • 1 gousse d’ail coupée en tout petits dés

Sauce

  • 1 cuillère à soupe de maizéna
  • 2 cuillères à soupe de sauce soja claire
  • 1 cuillère à soupe de sauce soja sucrée
  • 1 cuillère à soupe de vin de Shaoxing
  • Poivre

 

J’ai fait mariner la viande toute la nuit pour des questions de logistique, mais une heure suffit largement.

Dans un petit saladier, mélanger les ingrédients de la marinade et mélanger.

viande

Dégraisser la viande et couper en lamelles de la taille d’une bouchée. Il faut couper dans le sens contraire de la fibre, pour éviter que la viande ne durcisse à la cuisson. Mettre la viande dans le saladier, mélanger, filmer et laisser mariner une heure, ou toute la nuit.

viande marinée

Eplucher les oignons et les couper en fines lamelles et les faire revenir tout doucement dans deux cuillères à soupe d’huile neutre (tournesol par exemple). Lorsque les oignons commencent à dorer, ajouter le gingembre râpé, l’ail écrasé et mélanger, puis laisser cuire encore à feu doux.

Sortir la viande du frigo et ajouter une cuillère à soupe d’huile de sésame, mélanger (cette opération est optionnelle). Faire chauffer une autre poêle (ou une sauteuse, ou un wok) et verser la viande et le reste de marinade, faire dorer.

Ajouter ensuite les oignons et mélanger.

viande et oignons

Dans un bol, mélanger les ingrédients de la sauce et verser dans la poêle. Faire chauffer encore une ou deux minutes, puis servir bien chaud avec du riz basmati ou des nouilles chinoises.

 

fin post

Merci Gracianne d’avoir partagé cette recette, elle a fait le bonheur de ma tribu.

version_imprimable