couverture

 

Depuis plusieurs années, je suis un certain nombre de blogs de cuisine, dans lesquels je puise allègrement mon inspiration.

J’ai quelques blogs chouchous, dont Reliboukitchen, que je suis également sur Instagram (ceux qui me connaissent savent à quel point je suis devenue accro à ce réseau social). Elle ne publie pas souvent par manque de temps, mais en général quand elle sort une recette, je suis à peu près assurée de saliver devant mon ordi. D’ailleurs c’est problématique, parce qu’entre les miettes de gâteaux et la bave, mon clavier doit être un vrai nid à bactéries.

Or, la semaine passée, elle a publié une photo sur son compte Insta qui m’a vraiment tapé dans l’œil. Apparemment, je n’ai pas été la seule car dans les commentaires, j’ai vu que nous étions nombreuses à quémander la recette, et comme elle est sympa, elle l’a publiée sur son blog malgré le peu de temps dont elle dispose.

Et alors là, en lisant la recette, double joie : en fait il s’agit d’une recette de Jamie Oliver, dont je suis ultra fan de chez fan. En plus, le titre était doublement alléchant car il promettait une recette en 15 minutes. Curry + rapide = Cuisinière overbookée aux anges.

Je ne fais pas souvent de plats à base de boulettes de viande parce que c’est long à faire, mais j’adore ça et les Gremlins aussi. Pour Gremlin, les boulettes, par exemple, ça passe juste après les saucisses dans la liste des aliments favoris.

Et surtout, celles-ci ont la particularité de contenir des lentilles. Or, faire manger des lentilles aux Gremlins, ça relève de l’exploit en général, c'est un peu comme faire manger du tofu à un pitbull et là je me suis dit qu’ils n’allaient pas moufter.

Du coup, j’ai testé la recette, et je me suis régalée. La seule chose que je changerai la prochaine fois si j’en refais avec les enfants, c’est le piment : j’avais mis un petit piment entier, et ça piquait un peu trop pour deux petits gosiers de 7 et 5 ans. Mais bon, Gremlin a tout de même mangé toute son assiette et Gremlinette aussi (enfin elle c’était surtout pour avoir du dessert).

Merci Relibou et merci Jamie.

Je vous livre la recette telle que je l’ai faite, avec quelques infimes modifications.

 

Pour 4 personnes

  • 200 g de lentilles cuites
  • 400 g de bœuf haché
  • 1 petit piment (facultatif si on cuisine pour des petits)
  • 1 boîte de tomates entières
  • 1 botte de coriandre
  • 1 oignon
  • 1 cuillère à café de garam massala
  • 1 cuillère à café de curcuma
  • 1 cuillère à café de cumin
  • 20 cl de lait de coco
  • 2 gousses d’ail
  • 1 morceau de gingembre (2 à 5 cm de long)
  • 1 cuillère à soupe de miel

 

L’idéal est de faire cuire les lentilles la veille, pour qu’elles soient bien égouttées. En effet, moi j’avais fait le combo maudit : viande décongelée et lentilles cuites à peine une heure avant, résultat, j’ai eu du mal à former mes boulettes qui étaient très humides. Je suppose qu’on peut aussi acheter des lentilles déjà cuites mais perso, c’est le genre de produit que je n’ai pas dans les placards. En revanche, de bonnes lentilles sèches, ça, j’ai toujours.

Dans un saladier, mettre la viande et les lentilles, une demi cuillère à café de sel et le garam massala.

 

viande et lentilles

Mélanger et former des boulettes. Les laisser reposer sur une assiette.

lentilles


Dans un blender (ou mixeur, mais moi je n’ai qu’un blender), déposer : la botte de coriandre, le gingembre épluché et coupé en morceaux, l’oignon épluché et coupé en 4, les tomates égouttées et coupées grossièrement, l’ail épluché, le curcuma, lE cumin, le petit piment (épépiné), le miel, le lait de coco et une demi cuillère à café de sel.

mélange blender

Mixer et laisser de côté.

Rouler les boulettes de bœuf dans de la farine. La recette de base ne le préconise pas, mais j’ai eu peur que mes boulettes soient trop humides, du coup j’ai préféré la sécurité. Et puis je trouve que ça rajoute un peu de croustillant.

boulettes farinées

Faire chauffer deux cuillères à soupe d’huile neutre (tournesol, pépins de raisin) dans une sauteuse et faire délicatement revenir les boulettes jusqu’à ce qu’elles soient dorées de partout.

boulettes dorées

 

Verser ensuite le mélange sur les boulettes et laisser cuire une petite demi-heure à feu doux et à couvert.

boulettes et sauce

Servir avec un bon riz basmati.

Pour la cuisson du riz, je vous conseille la technique imparable de Guillaume Long. Et aussi la lecture de ses œuvres, au passage, elles sont drôles, instructives et ne se prennent pas au sérieux.

 

fin post

Déguster bien chaud en expliquant aux Gremlins que ça picote un peu mais que c’est ce qui est bon.

Merci encore Relibou pour ce partage, cette recette va entrer directement dans le club très fermé des recettes #asetaperleculparterre

version_imprimable