couverture

Il y a quelques semaines j’avais invité quelques artistes et amateurs d’art de rue à venir faire les testeurs de cookies chez moi.

Alors comme rien n’est jamais gratuit dans la vie, hein, j’avais mis deux conditions : la première, c’était bien entendu de jouer les goûteurs et de me faire des retours constructifs sur les nouvelles recettes et la seconde, d’accepter de me confier une recette fétiche afin que je la réalise et que je la publie sur le blog.

Et oui : j’adore les collaborations entre artistes, mais comme je ne suis pas artiste, il a bien fallu que je trouve une autre forme de partenariat.

La semaine dernière, j’ai partagé la super recette du carrot cake de @my_urbanitudes, cette semaine, je vous propose de découvrir les cookies du surfeur fantôme.

@ghostsurfer69 a été sympa, il m’a donné une recette salée et une recette sucrée.

Je n’ai pas encore eu le temps de tester sa recette salée, mais pour la recette sucrée, je m’y suis collée ce week-end. Ce sont les cookies qu’il fait systématiquement lorsqu’il y a un anniversaire à l’école de mini surfeur, et à chaque fois, les parents lui demandent la recette.

 

Je me suis donc lancée, avec une légère customisation : l’ajout de rhum et de noisettes torréfiées.

On vient de les goûter ce matin au boulot et le verdict est unanime : les deux boîtes sont vides. Sachant qu’on était en effectif réduit à cause de la neige, voilà voilà… je crois qu’on peut dire que c’est un succès, voire une réussite totale.

Voici donc ma version.

Pour une vingtaine de cookies

 

  • 250 g de farine
  • 100 g de noisettes décortiquées
  • 50 g de pépites de chocolat noir
  • 100 g de cassonade
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 œuf
  • 1 cuillère à soupe de rhum
  • 125 g de beurre demi-sel MOU

 

Préchauffer le four à 180°C.

Mettre les noisettes dans un plat qui va au four et enfourner pour 15 minutes.

Sortir du four et laisser refroidir, puis couper grossièrement au couteau.

noisettes coupées

Dans un saladier, battre le beurre (il faut vraiment qu’il soit très mou) avec la cassonade et le sucre vanillé. On peut faire à la main ou au fouet électrique.

Lorsque le sucre est bien incorporé, ajouter l’oeuf et le rhum et continuer à fouetter jusqu’à ce que le mélange soit bien homogène.

Ajouter les pépites de chocolat et les éclats de noisettes.

dough in progress

 

Ajouter ensuite la farine et mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte.

Elle est très collante, c’est normal.

A ce stade, deux options :

  1. on fait une boule de pâte, on filme et hop, au frigo pour deux heures (ou toute la nuit)
  2. on fait un boudin de pâte, on filme et hop, au frigo pour deux heures (ou toute la nuit)

Quelle différence entre les deux techniques ? Très simple : le façonnage des cookies. Si on opte pour la boule de pâte, on façonne en formant de petites boules que l’on aplatira ensuite (cette pâte ne s’étale pas du tout à la cuisson).

C’est l’option que j’ai choisie cette fois ci.

dough

Si on opte pour le boudin de pâte, on peut découper des tranches et ainsi obtenir des cookies plus réguliers, ce que je ferai la prochaine fois, histoire de comparer.

A bout de deux heures/une nuit, préchauffer le four à 170°C.

Recouvrir deux plaques de cuisson de papier sulfurisé.

A l’aide d’une cuillère, prélever de petites quantités de pâtes et façonner de petites boules. Déposer sur la plaque et aplatir légèrement. Procéder ainsi jusqu’à épuisement de la pâte.

pre^t à cuire

Enfourner pour 10-15 minutes, selon le four. Les cookies doivent être légèrement dorés mais pas plus.

Déposer sur une grille et laisser refroidir, puis déguster bien au chaud avec un thé ou un café bien corsé.

 

fin post

Un énorme merci Ghostsurfer ! Tu reviens quand tu veux faire le goûteur chez moi.

version_imprimable