couverture

Quand j’ai fait mon après-midi dégustation cookies, j’avais testé une version étrange et novatrice à la mélasse, histoire de sortir un peu de ma zone de confort.

Mais comme je n’avais aucune idée du résultat que ça allait donner, j’avais tout de même pris la précaution de faire à côté deux autres recettes, plus classiques, dans le style valeur sûre, histoire de ne pas flinguer totalement ma réputation et mon compte Instagram.

J’avais donc opté pour une version aux amandes, sous forme de sablés moelleux, une revisite d’une recette testée précédemment avec du beurre de cacahuète. En fait, j’étais à peu près certaine de mon coup, donc c’était une bonne technique pour en mettre plein la vue (et les estomacs).

Les amandes, en général, ne me déçoivent pas. Elles sont toujours synonyme de moelleux, de saveur et de douceur. Quand en plus, elles sont torréfiées, alors là, c’est la perfection sur les papilles. J’ai hésité à ajouter un autre parfum, rhum ou cannelle mais finalement, j’ai préféré rester sur la saveur brute du fruit torréfié.

Bien vu, tout le monde a apprécié, et le reste a été englouti le lendemain matin au boulot à la pause-café du matin. J’en avais laissé quelques-uns pour l’Homme pour éviter une scène de jalousie en mode « Tu fais des super bons trucs pour tes collègues et jamais pour moiiiii » et il a adoré. Il s’est bâfré au dessert, et a accusé la purée de potiron d’avoir été indigeste, le lendemain matin…

 

Ingrédients pour une vingtaine de sablés

  • 115 g de beurre demi sel MOU
  • 100 g de sucre
  • 100 g de vergeoise blonde
  • 110 g de purée d’amandes
  • 1 oeuf
  • 80 g de poudre d’amandes torréfiées
  • 160 g de farine
  • ¼ de cuillère à café de levure
  • Carreaux de chocolat (lait, noir, Dulcey…)

 

Dans un saladier, battre au fouet le beurre, le sucre et la vergeoise jusqu’à ce que cela forme une pâte liquide.

Ajouter l’œuf et battre à nouveau. Ajouter la purée d’amandes et fouetter jusqu’à ce qu’elle soit incorporée, puis ajouter le reste des ingrédients et mélanger à la spatule ou à la main.

La pâte est collante, c’est normal.

Filmer et mettre au frigo pour une heure.

Au bout d’une heure, préchauffer le four à 180°C et mettre du papier sulfurisé sur des plaques de cuisson.

Prélever de petites quantités de pâte et former des petites boules.

Les déposer sur les plaques, assez espacées.

Déposer au-dessus de chaque boule de pâte un carreau de chocolat et écraser légèrement.

Enfourner pour une dizaine de minutes : les sablés sont légèrement aplatis et doivent être à peine dorés.

Déposer délicatement sur une grille et laisser refroidir avant de déguster avec un bon café-thé.

fin post

Il parait qu’ils se conservent quelques jours dans une boîte en métal, mais moi quand j’en fais, ils disparaissent le jour même ou éventuellement le lendemain au boulot.

version_imprimable