couverture

Les réseaux sociaux, c’est une invention géniale. Bien géré, ça permet quand même de continuer à avoir une vie sociale quand ça devient compliqué au quotidien.

Depuis que j’ai découvert Instagram, je suis complètement fan et j’avoue que la perspective de plusieurs jours sans Wi-Fi ou 4 G me fait un peu flipper. Mon Samsung, c’est ma fenêtre sur le monde, c’est ma connexion avec les gens une fois que la porte s’est refermée et que je dois attendre avant de pouvoir de nouveau voir du monde en vrai.

Mais surtout, grâce à Instagram, j’ai fait de très belles rencontres et ça, c’est quand même vraiment génial, parce que discuter derrière un écran c’est bien, mais connaitre les gens en vrai c’est mieux.

La semaine dernière, j’ai eu la joie de faire la connaissance en vrai de @mortiflo, dont je suis le profil depuis un bon moment déjà car elle fait des photos absolument superbes. On n’avait pas échangé autrement que sous forme de commentaires dans des publis, et elle m’a gentiment proposé de m’offrir des figues de son jardin. Comme ça, spontanément. De la vraie générosité, gratuite, spontannée comme on n’en trouve plus beaucoup de nos jours. Le genre d’acte qui te réchauffe vraiment le cœur et qui est allé droit au mien.

Alors déjà, la figue, il faut savoir que c’est un de mes fruits favoris, mais si elles sont locales et non traitées, c’est du bonus en plus.

Grâce à sa gentillesse, je me suis retrouvée avec un panier d’au moins trois kilos de figues rebondies qui ne demandaient qu’à être croquées.

J’en ai mis un bol de côté pour les manger comme ça, j’en ai congelé deux sacs, j’ai utilisé un kilo pour faire de la confiture et j’en ai mis une dizaine de côté pour le repas du soir. J’avais vu passer une publi sympa sur le compte Instagram de Reliboukitchen et elle m’avait bien fait de l’œil. J’ai donc bricolé une version à moi avec ce que j’avais sous la main, et j’ai servi une salade très gourmande.

Nous sommes bien d’accord, il s'agit d’un plat complet, pas d’une entrée. A moins d’avoir l’appétit de Gargantua.

Pour deux personnes

  • Une salade romaine (ou autre mais moi c’est ma favorite)
  • Une dizaine de tomates cerises
  • Une petite burrata
  • 10 figues de taille moyenne
  • Environ 100 g de gorgonzola
  • 2 à 3 tranches très fines de ventrèche (de porc Noir de Bigorre pour moi)
  • Une poignée de pignons

 

Commencer par faire griller tout doucement les pignons dans une poêle anti adhésive. Attention, ça brûle très vite.

Préchauffer le four à 180°C.

Nettoyer la salade et répartir sur deux grandes assiettes.

Laver les tomates et les découper en deux, déposer sur les feuilles de salade.

Faire une entaille en forme de croix sur chaque figue et y glisser un petit morceau de gorgonzola et une très fine lanière de ventrèche (2cmx1cm). Déposer les figues dans un plat qui va au four et enfourner pour 10 minutes.

prêt à cuire

Faire une rapide vinaigrette avec du vinaigre balsamique, de l’huile d’olive, du sel et du poivre.

Sortir le plat du four et laisser refroidir quelques minutes.

Déposer une demi burrata dans chaque assiette, puis répartir les figues. Parsemer de pignons grillés et arroser de sauce.

Servir et déguster de suite.

fin post

 

version_imprimable

 

 

Enregistrer