couverture

J’avais pris plein de bonnes résolutions pendant les vacances. Je m’étais dit : cette année, tu planifies tous les menus de la semaine le samedi avant d’aller faire les courses, comme ça, fini de galérer certains soirs en rentrant devant le frigo vide. En apparence, ça parait tout simple à faire, sauf que dans la réalité des faits, ce n’est tout simplement pas réalisable.

D’abord, parce que je fais mes courses en fonction des promos et de ce qui me tente sur le moment (en dehors de la liste des choses dont j’ai vraiment besoin bien sûr) et aussi parce que ça me gonfle profondément de tout planifier. Déjà qu’il n’y a pas trop de place pour l’imprévu quand on bosse à plein temps et qu’on a deux gosses, alors l’inconnu du soir au moment de cuisiner finalement, c’est un peu le seul truc fou que je m’accorde. Oui, je sais, c’est pathétique. Certains ont une vie active et trépidante, pleine d’inconnu et d’aventure et moi, j’ai l’impression d’être trop méga décontracte parce que je ne sais pas quoi faire à bouffer chaque soir quand je rentre…

Bref, passons. Il n’empêche que l’autre soir, je me sentais tout sauf décontracte quand, à 21h, j’ai percuté que je n’avais que dalle au frigo et que j’avais déjà fait des pâtes presque tous les soirs de la semaine. En soi, ça ne m’aurait pas gênée d’en refaire mais je n’avais plus rien de fun à mettre dedans.

Il me restait deux escalopes de poulet au congel donc il ne me restait plus qu’à farfouiller dans mes coffres et placards pour savoir comment l’accommoder.

Histoire de changer un peu, j’ai jeté mon dévolu sur la bouteille de Limoncello. Un coup de poker, car je n’avais jamais vu de recette salée avec cette délicieuse liqueur de citron.

Verdict du jury de l’Homme : c’est super bon.

Et en prime c’est prêt super vite. Alors hop, partage.

Pour deux personnes

  • 2 escalopes de poulet de qualité
  • 5 cl de limoncello
  • 2 escalopes de poulet
  • Une pincée d’estragon surgelé
  • 20 cl de crème fraiche d’Isigny

 

Découper le poulet en morceaux de la taille d’une bouchée et faire dorer dans un peu de beurre demi sel.

Lorsque le poulet est bien doré, verser le Limoncello et porter à ébullition. Laisser bouillonner quelques minutes, saler et poivrer puis baisser la chaleur et ajouter la crème et l’estragon. Laisser chauffer quelques minutes encore puis servir bien chaud avec des pâtes fraiches, une purée, du riz ou du couscous si on est mode flemme (comme je le suis souvent).

fin post

version_imprimable

 

 

Enregistrer

Enregistrer