20170715_142429

Une fois de plus, il a fallu faire un choix très difficile ce mois-ci pour vous faire découvrir un streetartist.

En effet, le choix était compliqué parce qu’il y a tellement de nouveautés que je ne savais pas trop qui choisir.

Et puis, le girl power l’a emporté, une fois de plus.

J’avoue que ces derniers temps, je suis assez remontée contre la gent masculine en général, entre la charge mentale, le job, les gamins et tout le reste que nous, femmes modernes, autonomes et indépendantes assumons encore à 200%, je me dis que le féminisme a encore bien des combats à mener, et malheureusement, j’ai l’impression qu’au mieux, on stagne et au pire, on régresse.

Et moi je digresse, donc parlons Streetart et aujourd’hui je vous présente ma nouvelle chouchou girl power des murs de la Croix Rousse : Adelsa.

Il doit y avoir quelques mois à peine qu’elle est arrivée sur nos murs et elle nous a déjà régalés de plein de choses super sympas.

La toute première oeuvre que j’ai repérée, c’est sa fantastique Noireaude.

 

20170519_081916

La Noireaude, pour les gens plus vraiment jeunes comme moi, c’est toute notre enfance. C’est Casimir et l’île aux enfants, c’est la télé sans télécommande sur fond de papier peint fleuri psychédélique des années 70, bref, la Noireaude, elle a le bon goût de la madeleine de Proust.

Et là en plus, derrière la noireaude, il y avait la Linea ! Double dose de madeleine !

20170602_162625

Donc là, j’étais déjà complètement sous le charme, limite la larme à l’œil devant ce sympathique bovin surgi du passé qui me regardait depuis le mur.

Quelques mètres plus loin, elle avait planté un décor de western, qui est même resté un petit moment, chose rare dans ce coin dont les œuvres sont régulièrement repeintes (bizarrement, l’affreux mur de foufounes, lui, est resté plusieurs mois…. Bref, les services de nettoyage de la mairie ne doivent pas avoir le même sens artistique que les chasseurs de streetart).

 

20170519_081802

Le même jour, je suis tombée sur son coeur blessé, réparé avec un pansement. J’ai adoré l’idée de faire un vrai cœur, et encore plus celle de lui coller un pansement.

20170519_081501

C’est vrai que si les pansements à peines de cœur existaient, la vie serait plus rose.

Par la suite, elle a commencé à semer des cœurs ça et là, et c’était toujours un vrai plaisir de tomber dessus au gré de mes parties de chasse. J’ai particulièrement apprécié le Ninjheart et le cœur épris.

20170608_191437

20170608_185926

Et puis, j'aime bien Adelsa parce qu'elle se sert de son talent pour dire plein de choses pas niaises...

 

20170615_192544

Et des choses à dire, elle en a….

 

20170602_162706

 

Un de ses dernières créations m’a particulièrement touchée, je ne sais pas pourquoi mais elle m’a parlé encore plus que les autres, celle-là. Je crois qu’on a tous été sous ce nuage au moins une fois dans notre vie…

 

20170707_164405

 

Et puis comme le fan club de la Noireaude s’est déchainé en commentaires positifs sur les réseaux, elle nous en a fait une autre, qui n’est malheureusement pas restée assez longtemps à mon goût.

 

20170707_164759

 

Bref, j’espère qu’Adelsa va nous offrir encore longtemps son art, parce que c’est du bonheur à chaque découverte.

 

20170707_164604

 

Enregistrer

Enregistrer