couverture

Quand on invite un ami à dîner le soir, qu’on passe un excellent moment autour d’un bon repas et d’une bonne bouteille de vin, c’est génial, c’est un super moment magique et on ne voit pas le temps passer.

Mais forcément, le lendemain, quand il faut se lever à 6h et qu’on a dormi seulement 5 heures et demi au lieu des 7 ou 8 dont on a besoin pour être opérationnelle, ben on est mal toute la journée.

Du coup, le jour d'après, j’en ai chié, mais vraiment, du matin au soir. J’étais obsédée par une seule chose : Morphée, ses bras, la douceur de son étreinte, bref, c’était long. Et comme il faisait froid, ça n’a pas arrangé mon état de fatigue.

J'étais restée un peu tard au boulot et du coup une fois à la maison, j’étais en pleine crise de flémingite aigüe. Aucune envie de cuisiner, donc la solution de facilité était de bidouiller une salade qui va bien, d’autant que j’avais tout ce qu’il fallait. Mais voilà : moi, quand je suis fatiguée, j’ai besoin de manger chaud, et consistant.

Il a donc fallu que j’improvise un plat rapide et gourmand, et sans viande car j’en avais fait la veille et j’en avais déjà mangé à midi.

Si on veut faire un plat non végétarien, on peut tout à fait ajouter des lardons, des petits morceaux de poulet ou des crevettes.

 

Pour deux personnes

  • Des pâtes (des Tortiglioni de Barilla pour moi)
  • 250 g de mascarpone
  • 1 boîte de chair de tomate
  • 1 cuillère à soupe de concentré de tomates
  • 1 petite boite d’olives vertes dénoyautées (185g)
  • 5 cl de vin blanc doux (j’avais un Loupiac entamé)
  • 1 échalote
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • Sel, poivre

 

Dans une casserole, faire revenir l’échalote émincée dans l’huile d’olive. Lorsqu’elle commence à être fondante, ajouter le vin blanc et porter à ébullition. Laisser bouillonner une ou deux minutes puis verser la chair de tomate et le concentré.

Ajouter les olives égouttées et coupées en deux, saler, poivrer puis ajouter le mascarpone.

Couvrir et laisser cuire doucement une vingtaine de minutes.

Faire cuire les pâtes, les égoutter et les remettre dans la casserole, puis verser la sauce et mélanger. Servir immédiatement. On peut parsemer de parmesan râpé pour un résultat encore plus gourmand.

fin post

version_imprimable

 

 

Enregistrer

Enregistrer