couverture

Cette année, je n’ai pas souvent cuisiné indien, en grande partie par manque de temps le soir. Comme cette semaine, les Gremlins sont en vacances chez mes parents, j’en ai profité pour inviter M., un ami de longue date à venir manger à la maison. Il vient de s’installer dans le quartier, c’était donc l’occasion parfaite.

Je n’avais pas spécialement d’idée de plat, et puis comme il a vécu près de 15 ans en Angleterre, je me suis dit qu’un bon curry lui rappellerait ses années londoniennes.  J’ai donc opté pour ma recette de curry qui tue. Je l’ai piochée dans un livre que j’ai acheté un jour 3 euros dans une Foirfouille, et que j’ai bien entendu customisée.

Elle présente l’avantage de ne nécessiter aucune marinade ni confection de pâte d’épices assez longue à préparer, et les ingrédients nécessaires font partie de mes basiques.

La sauce est subtilement parfumée, elle réchauffait bien les papilles après le déluge de la journée (bon, OK, la bouteille de Collioure a aussi largement contribué à nous réchauffer).

Bref, soirée chaleureuse, à faire et refaire sans modération.

 

Ingrédients pour 4 personnes

  • 4 beaux filets de poulet de qualité
  • 1 bel oignon (désolée mais ognon j’y arrive pas)
  • 3 gousses d’ail
  • 1 tige de citronnelle (une cuillère à soupe de citronnelle coupée de Monsieur P.)
  • 6 feuilles de citronnier kaffir (deux cuillères à soupe de celles-ci pour moi)
  • 2 cuillères à soupe d’huile (de coco pour moi mais tournesol ça va très bien)
  • 1 cuillère à café de concentré de tomates
  • 50 cl de lait de coco
  • 6 cuillères à café de sucre roux
  • 1 citron pressé
  • Sel, poivre
  • 1 cuillère à café de curry un peu fort
  • 2 cm3 de gingembre frais

Dans un robot mixeur, mettre l’oignon coupé en morceaux grossiers, l’ail, la citronnelle, les feuilles de citronnier et un peu d’eau. Mixer jusqu’à obtention d’une pâte.

Dans une sauteuse, mettre une cuillère à soupe d’huile à chauffer, puis ajouter le mélange haché. Faire revenir à feu doux une dizaine de minutes en remuant régulièrement pour ne pas que ça accroche.

Ajouter le concentré de tomate et faire revenir rapidement. Verser ensuite le lait de coco et porter à ébullition. Réduire la chaleur et ajouter le sucre, le jus de citron, le curry et le gingembre râpé.

dernière étape sauce

Couvrir et laisser la sauce mijoter à feu tout doux.

Dans une poêle, faire chauffer la seconde cuillère d’huile et faire dorer le poulet coupé en morceaux de la taille d’une bouchée.

Lorsque la viande est bien dorée, la déposer délicatement dans la sauce. Goûter et ajouter du sel et du poivre en fonction des goûts. Laisser encore chauffer une dizaine de minutes.

 

sauce casserole

On peut préparer ce plat la veille et le réchauffer, il n’en sera que meilleur.

 

fin post

Servir avec un bon riz basmati et déguster en se disant que l’amitié, ça donne un goût encore plus spécial au plat.

version_imprimable

Enregistrer