couverture

Je ne sais pas si j’ai déjà mentionné le fait que j’essaie de réduire la consommation de viande à la maison. Je n’ai aucune intention de devenir végétarienne (j’aime trop le cochon pour ça) mais en revanche, avoir une alimentation raisonnée et raisonnable ne me parait pas être une mauvaise idée.

J’essaie donc de cuisiner de la viande moins souvent, et j’arrive même à faire passer de temps à autre des plats carrément végétariens sans que l’Homme ne s’en aperçoive (Homme manger viande, si Homme pas avoir viande, Homme pas être content).

Comme il est absolument hors de question que j’utilise du tofu (le tofu, c’est vraiment le truc que je n’arrive pas à apprécier, et c’est pas faute d’essayer pourtant), il faut à chaque fois que je me creuse la tête pour que l’Homme ne percute pas qu’il n’y a pas d’élément carné dans le plat. En gros, l’idée est de détourner son attention avec un goût qui change. Je suis une vile manipulatrice, je sais, mais j’assume.

L’autre soir, j’avais opté pour des pâtes (comme c’est original me direz-vous), mais je n’avais pas encore vraiment réfléchi à ce que j’allais mettre dedans. Comme c’était la fin de la semaine, le frigo ne débordait pas vraiment, alors j’ai eu recours à ma technique habituelle. J’ai ouvert les placards, farfouillé, et sorti quelques trucs. Une poignée de noisettes torréfiées. Un fond de vin blanc. Une échalote… et du gorgonzola dolce.

Parfait, de quoi mitonner un truc bien sympathique a priori.

Et l’Homme a bien aimé je crois.

Pour deux personnes

  • Des Pâtes (pappardelles pour moi)
  • Environ 50 g de noisettes
  • 1 échalote
  • 5 cl de vin blanc
  • 100 à 150 g d gorgonzola dolce
  • Environ 150 ml de lait
  • Poivre

 

Pour torréfier les noisettes les enfourner à 180°C pour 15 minutes, puis attendre qu’elles refroidissent.

Dans une petite casserole, faire fondre un peu de beurre et faire revenir l’échalote émincée. Lorsqu’elle commence à être fondante, verser le vin blanc et porter à ébullition, puis réduire le feu et laisser cuire quelques minutes doucement. Ajouter le gorgonzola coupé en petits morceaux.

sauce casserole

Broyer grossièrement les noisettes : il doit rester de gros éclats.

Mettre un peu de noisettes dans la sauce, poivrer, couvrir et laisser cuire tout doucement.

Faire cuire les pâtes, les égoutter et les remettre dans la casserole, puis verser la sauce. Mélanger (en gardant sur une faible source de chaleur) puis répartir dans les assiettes. Parsemer avec le reste des éclats de noisettes torréfiées et servir immédiatement.

fin post

version_imprimable

 

 

Enregistrer