couverture

Mon dieu de la bouffe saine sans OGM

Que ton nom soit dans nos placards

Que les produits que tu nous donnes soient dans nos assiettes

Que Monsanto fasse faillite

Que l’huile de palme soit interdite

 

Mon dieu, pardonne moi, hier soir, j’ai péché.

Hier soir, j’ai cédé à la tentation.

J’ai utilisé un paquet de Boursin (au poivre). Ce paquet, je n’ai aucune excuse, je l’avais acheté. Je n’étais pas bourrée, ni droguée ce jour là. Non, je l’ai acheté parce qu’il me faisait envie.

Et j’ai cédé. Je suis faible. Pour expier, je promets d’apprendre par cœur la liste de toutes les marques qui contiennent de l’huile de palme, des OGM et de l’acide citrique.

Mais en attendant de trouver le chemin vers le repentir, je vous file quand même la recette, on sait jamais, il y a peut-être d’autres pécheresses qui me lisent. Et puis surtout, on s’est carrément régalés.

 

Pour deux personnes

  • Des pâtes (type tagliatelles, linguine, pappardelles)
  • 2 pavés de saumon ficelle (à défaut de saumon frais)
  • 1 échalote
  • 5 cl de whisky
  • 150g de boursin au poivre
  • 25 cl de lait entier
  • 2 cuillères à soupe de ciboulette ciselée (Monsieur P. pour moi)

 

Porter 500 ml d’eau à ébullition et y plonger les pavés de saumon. Couper le feu, couvrir et laisser pocher un quart d’heure. Si on utilise du saumon frais, je conseille d’utiliser un bouillon de légumes (voire une tablette, vu qu’on est dans le péché, autant faire les choses à fond).

 

pavé

Eplucher et émincer l’échalote et la faire revenir dans un peu de beurre.

échalotes

 

Quand elle est fondante, verser le whisky et porter à ébullition.

whisky

Laisser bouillonner quelques minutes puis ajouter le Boursin grossièrement émietté et verser le lait. Couvrir et laisser cuire à feu doux jusqu’à ce que la sauce soit onctueuse.

sauce

Egoutter le saumon, l’effeuiller et déposer les miettes dans la sauce. Couvrir pour maintenir au chaud et faire cuire les pâtes.

 

saumon et sauce

Egoutter les pâtes et les remettre dans la casserole. Verser la sauce, mélanger et répartir dans les assiettes, puis parsemer de ciboulette, servir et déguster immédiatement pendant que c’est encore chaud.

fin post

Se dire que finalement, le péché, de temps en temps, ça a du bon….

version_imprimable

Enregistrer