couverture

Le moins qu’on puisse dire, c’est que ce blog a peu de lecteurs.  Les jours où j’atteins les 30 visiteurs, je suis à deux doigts d’ouvrir une bouteille de champagne.

En soi, ça ne me pose aucun problème, je me fais plaisir en le rédigeant et c’est ce qui compte.

Mais je dois avouer que lorsque j’ai reçu, la semaine dernière, une invitation via canalblog pour participer à une soirée découverte chez Michel et Augustin, j’ai été super contente.

J’avais déjà été approchée par une autre marque pour participer à ce type d’événement, mais on me demandait ensuite de faire un post de promo et j’avais décliné parce qu’il s’agissait d’une marque que je n’affectionne pas (additifs, ingrédients louches et huile de palme)

Mais Michel et Augustin, c’est différent car depuis que je les ai découverts, on les trouve assez régulièrement dans mon frigo et mes placards.

Les trublions du goût, comme ils se prénomment, proposent des produits gourmands avec un minimum d’additifs. Alors forcément cette marque ne pouvait que me plaire.

Surtout que question goût, Michel et Augustin, on peut dire qu’ils assurent. Je ne crois pas avoir été déçue une seule fois par un de leurs produits. Que ce soit leur gros pot de yaourt à la vanille de Madagascar ou leurs sablés apéritifs en passant par les palmiers allongés, tout a toujours fait carton plein à la maison, que ce soit du côté des Gremlins ou de l’Homme.

Donc hier soir j’étais toute contente de participer à cette soirée découverte.

 

Alors on ne va pas se mentir (et comme je ne suis pas sponsorisée, je peux me le permettre), cette soirée était avant tout une opération marketing TRES bien huilée. Parce que Michel et Augustin, question marketing, ils assurent carrément. L’équipe qui nous accueille est jeune (très jeune), dynamique, souriante, enjouée et on sent bien l’esprit très corporate (ce qui n’est pas forcément une mauvaise chose, entendons-nous bien).

 

dégustation fondant

Plusieurs animations nous étaient proposées : la découverte de nouveaux produits, déjà commercialisés (trois variétés de yaourt à boire à la vanille : au lait d’amande, au miel des Pyrénées et au sirop d’érable), des limonades :

 

limonades

 

le fameux fondant au chocolat (je n’en n’achète plus car il est tellement bon que je me goinfre à chaque fois et après, mon pantalon n’est pas content) :

 

20170406_195849

 et surtout, des ateliers dégustation de produits en phase de test :

 

20170406_191135

Et ça, ben j’ai adoré, parce que ce n’est pas tous les jours qu’on a l’occasion de donner son avis sur des produits en phase d’essai ! 

Une mousse au chocolat au lait et à la noisette :

 

test mousse

 

De la brioche perdue :

brioche perdue

 

Et des sablés au chocolat fourrés au caramel au beurre salé et un autre avec des amandes. Je crois qu’avec ce dernier, j’ai tout simplement atteint le Nirvana gustatif et j’espère vraiment que je vais les trouver très rapidement dans les rayons de Monop’ :

couverture

 

Bon, je vous laisse, j’ai des cookies au cœur fondant qui m’attendent pour prendre le thé.

20170406_191004

affiches mousse