couverture

Alors je sais, vous allez me dire «eh oh, c’est de l’arnaque, y’a pas longtemps, tu nous as fait le coup du crumble pommes noisettes (pas ça hein ! Hahaha, bon OK, j’arrête l’humour vaseux).

Alors oui, certes, sauf que pas tout à fait.

Alors d’abord, je me dois d’expliquer les raisons de ce soudain afflux de recettes aux pommes. Ce n’est pas parce qu’une pomme chaque matin éloigne le médecin (an apple a day keeps the doctor away dans le texte) mais parce que depuis deux semaines, j’en ramène presque tous les jours de la cantine. Je vous passe les détails du pourquoi et du comment, mais toujours est-il que je me suis retrouvée avec plein de petites pommes à utiliser.

Comme dimanche, je n’avais pas trop le temps de faire un dessert élaboré, je me suis dit qu’un crumble ferait plaisir à l’Homme et peut être à Gremlin. Pour Gremlinette, je savais que c’était perdu d’avance : trop de morceaux, pas de chocolat…

L’Homme a aimé, Gremlin a dit que c’était pas mal et en a même remangé à quatre heures, mais aurait préféré du crumble aux mûres comme dans Peppa Pig. Je sens qu’il va falloir que je retourne chez Monsieur P. dès que j’aurai fait de la place au congel moi….

Comme il était hors de question de faire un crumble basique (faut pas déconner non plus), j’étais partie pour refaire celui aux noisettes, sauf que j’avais la flemme je n’avais pas le temps de décortiquer les noisettes.

Du coup, j’ai fait avec des amandes torréfiées, et j’ai remplacé la cannelle par de la vanille, histoire de dire que je n’avais pas complètement fait la même recette que la dernière fois. Et puis après tout, je ne vois pas pourquoi je me gênerais pour resservir de vieilles recettes : les hommes politiques le font en ce moment tous les jours, et en plus, eux, ils sont payés pour ça. Non mais….

C’était super bon, sans trop de surprises : le mélange pomme amande a déjà fait ses preuves. Le petit plus, c’est l’utilisation de beurre demi-sel aux cristaux : ça fait vraiment toute la différence (dans les artères aussi me direz-vous, mais c’est le dimanche, c’est permis)

 

Pour 5 personnes

  • Environ 1 kg de pommes
  • 1 cuillère à café de vanille en poudre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 80 g d’amandes
  • 80 g de beurre aux cristaux de sel
  • 100 g de farine
  • 70 g de sucre

 

Eplucher les pommes et les couper en gros morceaux. Les mettre dans une casserole avec le sachet de sucre vanillé, couvrir et laisser compoter tout doucement jusqu’à ce que les pommes soient complètement fondantes. Je ne mets pas plus de sucre car le mélange crumble sera sucré et il faut un petit contraste.

Pendant que les pommes cuisent, enfourner les amandes à 180°C pour quinze minutes puis les sortir du four, attendre une dizaine de minutes et les broyer grossièrement au mixeur.

Dans un saladier, mettre la faine, les amandes, le sucre et le beurre coupé en petits morceaux.

Frotter le tout entre les mains jusqu’à ce que ça forme un sable grossier.

Mettre les pommes dans un plat qui va au four, recouvrir avec le crumble et enfourner pour une vingtaine de minutes. Le crumble doit être légèrement doré, pas plus.

sorti du four

 

Les anglais le mangent tiède, avec du custard. Je le préfère nature et froid, mais c’est une question de goût.

fin post

 

version_imprimable

 

Enregistrer

Enregistrer