couverture

Les pâtes et moi, c’est une longue histoire d’amour, je crois l’avoir déjà dit à plusieurs reprises. Aussi loin que remonte ma mémoire, j’ai toujours aimé ça, et à part les coquillettes archi-cuites sans sel de la cantine du collège, je ne crois pas avoir déjà mangé de pâtes que je n’ai pas aimées.

Pendant des années, j’en mangeais presque tous les jours, au beurre ou avec un peu de pesto ou de fromage râpé et ça ne m’a jamais lassée. J’en fais très souvent en semaine le soir quand j’ai la flemme ou quand je veux acheter la paix sociale avec les Gremlins mais le week end, en revanche, je n’en cuisine presque jamais. Je tente de faire des choses un peu plus élaborées, histoire d’ouvrir les portes de la perception gastronomique des Gremlins.

Pour dimanche, je n’avais pas d’idée. Enfin si, j’avais plein d’idées, mais aucune qui aurait plu à tout le monde, que Gremlinette aurait pu manger facilement et qui ne m’aurait pas demandé de passer des heures en cuisine à la dernière minute, car le dimanche, souvent, le matin, j’ai poney aquatique et je rentre tard.

En errant dans les rayons de Monoprix, je suis tombée sur un paquet de Rigatoni qui avaient l’air bien appétissants. Je me suis dit qu’avec une sauce tomate à la viande mais moins élaborée qu’une bolo, ça devrait le faire.

Au final, les Gremlins ont bien mangé et nous on s’est régalés. C’est une recette hyper simple et facile. J’ai fait la sauce la veille pour des raisons de pratique mais on peut parfaitement la faire le jour même.

 

Pour 4 personnes

  • 500 g de pâtes (pour moi des mezzi rigatoni)
  • 500 g de bœuf haché
  • 1 oignon
  • 2 gousses d’ail
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 1 verre de vin rouge (environ 20 cl)
  • 1 boîte d’olives vertes dénoyautées (85 g)
  • 200 ml de bouillon de bœuf (maison de préférence)
  • 1 boîte de chair de tomates
  • 1 pincée d’herbes de Provence
  • 100 g de Comté
  • Sel, poivre

 

pâtes

 

Emincer l’oignon et le faire revenir doucement dans l’huile d’olive. Lorsqu’il commence à dorer, ajouter les gousses d’ail écrasées et laisser cuire pendant quelques minutes en mélangeant pour ne pas que ça brûle.

Ajouter le bœuf haché et laisser cuire jusqu’à ce que la viande soit bien dorée. Verser le vin, porter à ébullition puis laisser cuire jusqu’à évaporation. Baisser le feu, ajouter la tomate et le bouillon de bœuf, les olives, le sel, le poivre et les herbes. Laisser mijoter à feu moyen une demi-heure.

Râper le Comté. Il ne faut pas être sectaire, ça marche aussi très bien avec de l’Abondance, du Beaufort…

Faire cuire les pâtes.

pâtes cuisson

Les égoutter, les remettre dans la casserole et ajouter la sauce.

pâtes et sauce

Mélanger et servir dans les assiettes. Laisser chacun mettre du fromage râpé et se régaler pendant que c’est chaud.

fin post

version_imprimable

 

 

Enregistrer