couverture

Je suis une fan inconditionnelle du blog de Gracianne,  et je pioche assez régulièrement des idées dans ses recettes.

L’année dernière, j’étais tombée sur sa recette du porc au lait et à la sauge et je m’étais empressée de la tester, parce que je venais juste de récupérer une botte de sauge toute fraîche. Au départ, j’avais un peu hésité à la tester, parce que j’avais un souvenir d’une recette de porc cuit dans du lait que j’avais trouvé très écoeurant, mais mon goût du risque associé à mon amour pour la sauge et le jambon cru l’avaient emporté, et j’avais testé la recette. J’avais trouvé ça super bon et je m’étais promise de la refaire.

Chose faite, j’ai refait la recette, elle a été testée et approuvée par tout le monde. Même Gremlinette a voulu encore de la sauce dans son volcan de purée et si je l’avais laissée faire, elle aurait mangé la sauce seule à la petite cuillère.

J’ai servi le reste du rôti froid, ça passait parfaitement, et j’ai utilisé le reste de sauce dans des pappardelles, c’était délicieux et pratique un soir de flemme.

Alors ma photo est très moche comme souvent, je vous invite donc à plutôt regarder la photo du blog de Gracianne, qui est très appétissante (comme toutes ses photos d’ailleurs), et à tester la recette pour vous faire votre propre opinion sur ce délicieux rôti qui éveille les papilles en plein hiver.

J’ai un peu modifié les proportions et le mode de cuisson, voici ma version.

 

Pour 4 bons mangeurs

  • 800 g de rôti de porc (je prends dans l’échine)
  • 4 tranches de jambon cru
  • 10 feuilles de sauge
  • 2 gousses d’ail
  • Sel, poivre
  • 500 ml de lait entier
  • 20 cl de crème fleurette

Préchauffer le four à 160°C.

Dans un mixeur, hacher finement le jambon, la sauge, l’ail et un peu de sel et de poivre.

hachis

Faire des entailles assez profondes dans le rôti (comme pour mettre des morceaux d’ail) et les remplir de cette farce.

Dans une cocotte qui va au four (type Staub ou Le Creuset), faire revenir le rôti sur toutes les faces dans un peu de beurre jusqu’à ce qu’il soit bien doré.

rôti doré

Retirer le rôti, ajouter le reste du hachis, faire revenir dans cesser de mélanger, puis ajouter le lait et la crème. Mélanger, remettre le rôti, couvrir et mettre au four pour une heure à une heure et demie.

 

Lorsque la viande est cuite, la retirer de la cocotte et la laisser reposer sur une planche une dizaine de minutes.

rôti cuit

Mixer la sauce au blender (ou version feignasse comme moi avec un mixeur plongeant) et la remettre à chauffer tout doucement à couvert.

sauce

Découper le rôti en tranches

viande découpée

Servir nappé de sauce avec une bonne purée maison ou des pâtes fraîches.

fin post

version_imprimable