couverture

Quand je vivais en Angleterre (ça remonte loin, quand même), j’avais acheté pas mal de livres de cuisine, dont un qui contient plein de recettes de gâteaux. C’est un livre plutôt old school maintenant mais au début des années 90, il ne détonnait pas du tout.

Malheureusement, j’ai fait assez peu de recettes de ce livre, car elles sont toutes ultra chargées en sucre et en gras la plupart du temps. Et surtout beaucoup de recettes nécessitent 6 œufs voire plus, et j’ai rarement assez de stock.

Or, la semaine où je me suis retrouvée avec 20 œufs à utiliser en une journée, je me suis dit que c’était le bon moment pour tester cette recette de gâteau amandes chocolat.

Comme je n’avais plus d’amandes, j’ai utilisé de la noix de coco. On a perdu un peu en moelleux je pense, mais le combo noix de coco/chocolat est plutôt sympa. J’ai presque regretté de ne pas avoir de Malibu à la maison pour accentuer le goût (eh oui, comme beaucoup de personnes de ma génération, dans ma jeunesse trop lointaine, je buvais du Malibu coca ou du Malibu ananas en soirée…. Beurk). 

Voici donc la recette.

Ingrédients

  • 100 g de beurre MOU (demi sel pour moi)
  • 100 g de sucre (roux pour moi)
  • 100 g de chocolat noir à pâtisser + 50 g pour le glaçage
  • 6 œufs, blanc et jaune séparés
  • 100 g de noix de coco râpée (si vous avez de la noix de coco fraîche c’est encore meilleur)
  • 75 g de farine

 

Préchauffer le four à 180°C

Faire fondre les 100g de chocolat noir au micro ondes et laisser reposer.

Mélanger le beurre et le sucre au batteur électrique jusqu’à ce que le mélange soit crémeux, puis ajouter les jaunes d’œufs.

Battre encore et ajouter la farine et la noix de coco.

Battre les blancs en neige et les incorporer délicatement au reste de la pâte.

Verser dans un moule à cake beurré et légèrement fariné et enfourner pour 45-50 minutes en fonction de la chaleur du four. Vérifier la cuisson en plantant un couteau : la lame doit ressortir sèche.

Démouler sur une grille.

Faire fondre les 50 g de chocolat et étaler sur la gâteau. Laisser refroidir et attendre jusqu’au lendemain pour déguster.

fin post

version_imprimable

Enregistrer