couverture

J’ai toujours un peu de réticence lorsque je me lance dans la confection de muffins, par peur d’être déçue du résultat.

En effet, contrairement aux muffins qu’on trouve dans une célèbre chaine de café hyper connue où on note votre nom sur un gobelet, les muffins maison sont parfois un peu secs, voire carrément étouffe marxiste.

Je ne sais pas ce que la chaine en question met dans les siens pour qu’ils soient aussi moelleux (j’ai ma petite idée mais bon), mais moi, quand j’en fais, ben c’est sec, lourd et bourratif.

Et puis un jour, je suis tombée sur la recette de Bernard  et je l’ai trouvée intéressante, notamment parce qu’elle utilise du lait fermenté, chose que je n’avais jamais rencontrée jusqu’alors dans la confection des muffins.

Un jour où il me restait un fond de framboises surgelées (achetées pour Gremlin qui, comme toujours, s’est lassé très rapidement, me laissant sur les bras un sac de framboises qui me bouffait toute la place au congel) à utiliser parce que j’avais besoin de la place, j’ai décidé de tester ces fameux muffins.

La première fois, j’ai utilisé une des tablettes de chocolat blanc de Lolita qui trainait (celui avec Oum le dauphin, pour les dinosaures comme moi qui ont connu). Franchement, c’était pas top.

La seconde fois, j’ai donc pris mon super chocolat blanc Barry  et là, je dois dire que ça faisait toute la différence.

Des muffins sucrés mais pas trop, moelleux mais pas écoeurants. L’Homme les a boudés (l’Homme n’aime pas les desserts aux fruits) en revanche, les collègues se sont rués dessus et mes muffins n’ont pas survécu à la pause café du matin.

 

Pour 12 muffins

  • 280g de farine
  • 90g d'huile
  • 1 oeuf
  • 150g de chocolat blanc
  • 250 g de framboises
  • 1+1/2 cuillerée de levure chimique
  • 60g de vergeoise blonde
  • 120g de sucre
  • 185g de lait fermenté
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille en poudre

 

Préchauffer le four à 200°C

Si vous utilisez des framboises surgelées, comme moi, je vous conseille de les faire décongeler dans une passoire au moins une heure avant de commencer à préparer les muffins.

Si on utilise du chocolat en tablette, il faut le couper en petits morceaux. Moi, j’ai laissé les pistoles Barry telles qu’elles.

Mélanger tous les ingrédients à l’exception de la levure, des framboises et du chocolat.

La pâte est épaisse mais c’est normal. Ajouter la levure, puis le chocolat et enfin les framboises.

Mélanger délicatement et répartir dans les moules.

prêts à cuire

Enfourner, baisser la température à 180°C et faire cuire une vingtaine de minutes, jusqu’à ce que les muffins soient dorés et gonflés.

 

solo

Déguster avec un bon verre de lait bien frais ou un Darjeeling.

fin post 1

version_imprimable

 

Enregistrer