couverture

Je dois avouer que depuis que je suis rentrée de vacances, je n’ai pas, mais alors pas du tout d’inspiration pour cuisiner. Il fait chaud, ce qui est une bonne chose, et ça me donne des envies de grillades au barbecue et de salades fraîches et variées.

Pour le barbecue, c’est raté, en immeuble sans balcon, c’est un peu compliqué. Du coup, je me rabats sur les salades et ça tourne toujours un peu en rond avec de la burrata, de la pancetta grillée, des pignons, des tomates, bref, on ne peut pas dire que ce soit super original.

L’autre jour, j’ai pu aller au marché, pour mon plus grand bonheur, et j’ai acheté une magnifique botte de coriandre. La coriandre et moi, c’est une histoire d’amour sans fin et surtout sans faim. J’adore cette herbe au parfum légèrement citronné. Sa fraîcheur apporte légèreté à plein de plats et j’ai un peu tendance à en mettre partout. Enfin presque.

En général, j’utilise la coriandre surgelée de Monsieur P. mais là, quand j’ai vu ces beaux bouquets, j’ai foncé dessus comme une accro, et je n’ai pas hésité un seul instant sur la recette dans laquelle j’allais l’utilsier.

Enfin, j’allais pourvoir tester ce superbe poulet au chutney de coriandre que j’avais repéré dans Made in India, Cooked in England, un de mes nombreux coups de cœur (comme le savent ceux qui me suivent aussi sur Instagram, j’ai tendance à acheter compulsivement des livres de cuisine).

livre

J’ai légèrement modifié les proportions du chutney et j’ai bien fait. Au lieu de trois quarts de piment, j’en ai mis une pointe d’environ 1 cm et même comme ça, ça arrachait la gueule piquait vraiment beaucoup. J’avoue que sur le moment, j’ai un peu maudit rétrospectivement le maraicher « Non non ma p’tite dame, ils ne piquent pas trop, ils sont doux, ces piments »…. C’est ça ouais, et moi je suis Mary Poppins…

Bref, vous l’avez compris, la prochaine fois, je mettrai beaucoup moins de piment.

Mais bon, c’était très bon tout de même, et le parfum de la coriandre ressortait vraiment.

 

Pour deux ou trois personnes

  • 2 beaux blancs de poulet de qualité, coupés en morceaux de la taille d’une bouchée
  • 5 cm de gingembre
  • 6 gousses d’ail
  • 1 tout petit morceau de piment vert
  • 2 cuillères à soupe d’huile neutre
  • 1 oignon

Pour le chutney

  • Une grosse botte de coriandre fraîche, avec les tiges
  • 50 g de cacahuètes crues
  • ½ citron pressé  (1 entier s’il n’est pas juteux)
  • 1 cuillère à café de sel
  • 1 cuillère à café de sucre
  • ¼ de cuillère à café de curcuma

 

Commencer par préparer le chutney. C’est très compliqué : mettre tous les ingrédients dans un mixeur, ajouter deux cuillères à soupe d’eau et mixer jusqu’à l’obtention d’une pâte grumeleuse type pesto. Voilà, c’est prêt ! Trop dur hein ?

chutney

Couvrir et garder au frais.

ingrédients

oui oui je sais, c'est très phallique tout ça....

Eplucher le gingembre et l’ail, les découper en morceaux et les piler avec le piment dans un mortier jusqu’à ce que ça forme une pâte épaisse.

dans le pilon

Alors là, je me dois de faire une parenthèse.

J’ai investi dans un beau mortier, justement pour faire des pâtes de curry. Ce jour là, je l’étrennai, j’étais donc super enthousiaste.

J’ai pilé, pilé, pilé et encore pilé et…. Rien. Pas de miracle, mes morceaux d’ail, de gingembre et de piment refusaient obstinément de former une pâte.

J’ai donc fini par tout mettre au mixeur, donner deux ou trois coups de moteur et j’ai tout remis dans le mortier avec un ou deux coups de pilon histoire de dire quand même qu’il avait servi. J’attends le prochain test mais j’avoue avoir été assez refroidie. Suite au prochain épisode et fin de la parenthèse.

après mixeur

J’ai très légèrement modifié la recette de base, qui préconise de faire revenir les oignons puis de les enlever pour les remettre ensuite… Trop long quand on commence à cuisiner à 21h.

Donc, mettre les oignons émincés dans une cocotte/sauteuse avec l’huile et laisser cuire à feu moyen une dizaine de minutes jusqu’à ce qu’ils commencent à dorer. Ajouter ensuite la pâte gingembre-ail-piment et laisser cuire quelques minutes en remuant constamment.

oignons et pâte

Ajouter les morceaux de poulet et les faire dorer sur toutes les faces.

Verser le chutney de coriandre, saler, mélanger, baisser le feu et couvrir.

 

poulet et chutney

Laisser mijoter une quinzaine de minutes à feu doux, en surveillant pour ne pas que ça attache. Si ça attache trop, on ajoute un peu d’eau.

fin post

Servir avec un riz basmati ou, si comme moi on a la flemme, des nouilles chinoises, voire du couscous.

Ce n'est pas du tout photogénique et j'avoue n'avoir fait aucun effort de présentation ce jour là (enfin c'est à dire encore moins que d'habitude) en raison de l'heure tardive et de l'état de quasi inanition dans lequel je me trouvais. Il faut passer au dessus de l'esthétique bouse de vache souffrant de gastro et on se régale. Si si ! ;o)

version_imprimable