couverture

Quand j’étais petite et que ma mère achetait de la noix de coco, j’adorais le «jus » qui se trouvait à l’intérieur. J’ai toujours rêvé de boire ce fameux jus à même la noix, avec une paille, comme on le voit faire dans les films, sauf qu’à Lyon, les noix de coco fraîches, ça pousse pas franchement sur les bords d’avenues, du coup, je n’ai jamais eu l’occasion d’essayer.

Et puis l’autre jour, à Monop’, je tombe sur des noix de coco fraîches, Bio, avec un trou déjà percé et tout et tout. Hop, dans le caddie, puis, à la maison, hop, dans le frigo….

Eh oui… je l’ai complètement oubliée, cette noix de coco. Je suis retombée dessus dimanche midi par hasard, en attrapant une mangue pour faire la salade de fruits, et coup de chance, elle était encore bonne. J’ai donc utilisé une partie de l’eau dans ma salade de fruits (franchement sans intérêt, pour le coup, la mangue et la fraise camouflaient complètement la subtilité de l’eau de coco). Après avoir vidé la noix de coco, je me suis fait une joie de la casser à coups de marteau (jubilatoire) et de récupérer la chair, toute fine, toute fraîche pour un usage ultérieur.

 

Et l'autre soir, je me suis lancée dans la confection d’un poulet curry tout doux, tout suave, avec des saveurs qui réchauffent les papilles. Pas du luxe, vu le thermomètre ce jour là.

 

Pour deux personnes

  • 2 blancs de poulet de qualité
  • 1 cuillère à soupe de feuilles de citronnier kaffir en saumure
  • 1 morceau de gingembre de 3 cm
  • 3 petites gousses d’ail
  • 3 oignons frais ou un petit oignon sec
  • 1 bonne cuillère à café de curry pas trop piquant
  • ¼ de cuillère à café de cumin
  • 1 cuillère à café de coriandre moulue
  • 1 cuillère à café de curcuma
  • 1 cuillère à soupe de vergeoise brune
  • 300 ml d’eau de coco
  • 150 à 200 g de noix de coco très fraîche
  • Sel, poivre

 

 

Voici la bête dans sa coquille :

noix de coco

 

Et la bête ouverte :

noix de coco ouverte

Dans un blender, mettre l’eau de coco, la chair de coco, l’ail, le gingembre et mixer une première fois.

gingembre et ail blender

Ajouter les feuilles de citronnier et mixer jusqu’à ce que tous les ingrédients soient bien réduits en purée.

 

kaffir blender

Dans une sauteuse, mettre un peu d’huile et l’oignon émincé. Faire revenir une dizaine de minutes, en prenant bien soin de ne pas colorer.

 

épices

Ajouter ensuite la viande coupée en morceaux de la taille d’une bouchée et faire dorer, puis ajouter les épices.

viande épices

 

 Mélanger jusqu’à ce que les épices enrobent la viande.

viande colorée

puis ajouter le mélange à base d’eau de coco, la vergeoise, du sel et du poivre et un peu d’eau (environ 100 ml).

 

blend et viande

Mélanger, couvrir et laisser cuire une vingtaine de minutes.

sauce avant mijotage

 

Servir avec un riz à la coriandre et déguster en se rappelant bien que non, nous ne sommes pas en hiver.

version_imprimable

Enregistrer