Plateau de verrines

Quand on arrive à accorder nos emplois du temps, j’adore inviter des amis à dîner. J’ai toujours aimé recevoir, j’adore l’idée d’avoir plein de monde à ma table, à l’improviste ou pour un dîner plus élaboré.

Quand j’habitais mon petit studio, il n’y avait pas un week end sans tablée de potes qui venaient partager un gratin de pâtes géant à la bonne franquette.

J’habite maintenant un grand appartement mais je n’ai plus de table (cherchez l’erreur) et le combo boulot à plein temps-maman à plein temps du lundi au samedi inclus fait que j’ai de moins en moins la possibilité de concocter des gueuletons pour les potes. Potes qui, en tant que parents, doivent aussi ramer pour trouver une baby sitter quand ils veulent sortir.

Bref, tout ça pour dire qu’une des dernières fois où j’avais réussi à faire garder les Gremlins par mes parents pour inviter un couple d’amis, j’avais eu la présence d’esprit de prendre quelques photos (pour me la péter sur FB, mais chut) et de noter les recettes pour les refaire si jamais c’était bon.

Ces réalisations remontent au mois de novembre 2014, les photos ont été prises avec mon tout premier Samsung donc elles ne sont pas top, mais mon apéro avait eu du succès.

Ce soir-là, j’avais invité Pascal et Caro parce qu’à l’époque, ils n’avaient pas d’enfant et donc c’était plus facile pour eux de se libérer une soirée. C’est avec Caro qu’on aime bien faire des dîners à quatre mains, ou relever des défis culinaires du style concocter un repas de fête pour 8 avec un menu entièrement compatible pour une femme enceinte, ou un repas 100% produits de saison et des plats de couleur bleu, blanc, rouge (pour dire de cuisiner local), bref, j’avais envie de mettre les petits plats dans les grands.

J’aime bien les apéros à base de petites mises en bouche, c’est léger, élégant et fun à préparer.

Ce jour là, j’avais fait le trio suivant :

 

1 - Crumble poires-roquefort spéculoos

2 - Skordalia-émincé de jambon Serrano

3 - Rillette de saumon frais et chapelure de chorizo

 

L’énorme avantage des recettes 2 et 3, c’est qu’on peut tout préparer la veille et dresser le jour même, ça fait gagner un temps précieux.

 

Recette 1 : rillette de saumon frais et chapelure de chorizo

 

Pour 6 verrines apéritif

  • Un beau pavé de saumon
  • 1 boîte de fromage frais la mère Loïk, nature
  • Environ une cuillère à café de ciboulette ciselée
  • Poivre
  • Un filet de jus de citron (facultatif)
  • Un filet d’huile d’olive
  • Environ 100 grammes de chorizo
  • ½ litre de bouillon de volaille ou légumes (si possible maison, mais un cube peut très bien faire l’affaire)

Mettre le bouillon à chauffer. Lorsqu’il bout, déposer le pavé de saumon dans la casserole, couvrir, éteindre le feu et laisser ainsi jusqu’à ce que le bouillon ait refroidi : le saumon cuira doucement et sera bien moelleux.

Lorsque le bouillon a refroidi, sortir le saumon et l’émietter dans un saladier, puis ajouter le fromage frais. Poivrer, ajouter éventuellement un filet de jus de citron, et un peu d’huile d’olive (goûter, et rectifier en fonction des goûts).

Ajouter ensuite la ciboulette ciselée et mettre de côté.

Enlever la peau du chorizo, le détailler en petits cubes et les faire revenir à la poêle, à sec (surtout, ne pas rajouter de matière grasse). Lorsqu’ils sont bien caramélisés, les déposer sur du papier absorbant afin de les sécher, puis les passer au mixeur afin d’obtenir une « poudre », pas trop fine.

Pour le dressage, c’est très simple : il suffit de mettre un peu de rillette de saumon dans une verrine, et de recouvrir de chapelure de chorizo.

 

Rillette saumon frais_chapelure de chorizo

L’avantage de cette recette est qu’on peut tout préparer la veille, stocker au frigo et faire le dressage au dernier moment.

 

Recette 2 : skordalia - émincé de jambon Serrano

  • 1 grosse pomme de terre farineuse
  • 5 gousses d’ail de bonne taille
  • Une ou deux tranches de bon jambon Seranno
  • De l’huile d’olive
  • Sel, poivre

 

Mettre la pomme de terre à bouillir dans de l’eau salée avec les gousses d’ail. Lorsque la pomme de terre est cuite, égoutter et l’écraser au robot. En principe, on ne le fait pas quand on veut faire de la purée car ça donne une texture très élastique, mais là c’est justement ce qu’on veut. Ajouter de l’huile d’olive (3 ou 4 cuillères à soupe en fonction de la taille de la pomme de terre)  et du poivre, goûter. On doit bien sentir toutes les saveurs : ail, huile d’olive et pomme de terre.

Mettre dans des petites verrines et recouvrir de quelques lamelles de jambon ibérique.

 

Skordalia-Pata negra_1

Recette 3 : crumble poires roquefort speculoos

  • 1 ou 2  grosses poires
  • 30-40 g de roquefort
  • 3 ou 4 spéculoos

Eplucher les poires et les couper en cubes. Les faire cuire à la casserole jusqu’à ce que les cubes soient moelleux puis les mettre dans les petites verrine qui vont au four. Parsemer de miettes de roquefort, puis de poudre de spéculoos (il suffit d’écraser grossièrement es biscuits).

Laisser gratiner 10 minutes à 180°C et c’est prêt.

 

Crumble poire roquefort speculoos_2

Ces petites verrines sont parfaites pour un apéro un peu élaboré. Le plus dur est d’avoir assez de place dans les placards pour ranger les contenants. Les quantités peuvent permettre de remplir un peu plus de 6 verrines, mais en général, il y a toujours des volontaires pour un peu de rab !

version_imprimable