couverture

Et encore un post de feignasse.

Mais, promis, c’est le dernier, tout est rentré dans l'ordre à la maison et je peux à nouveau cuisiner.

Je crois avoir déjà mentionné le fait que j’habite le quartier le plus beau, le plus sympa et le plus convivial de Lyon (opinion tout à fait objective, naturellement), à savoir : la Croix Rousse.

Donc, mon quartier a la sympathique particularité d’être une sorte de village dans la ville, avec ses jardins d’enfants, sa convivialité, ses petits commerces, notamment un nombre assez conséquent de boulangeries.

Je ne mange pas souvent du pain, du coup, j’en achète assez rarement, et je fais moi-même les viennoiseries du dimanche matin (elles sont moins bonnes que celles du boulanger, mais j’ai la fierté de les avoir faites moi-même), mais ça ne m’empêche pas d’avoir parfois besoin d’acheter du pain, des croissants, ou, plus récemment, de quoi déjeuner sur le pouce à midi.

En effet, pour de sombres histoires de tendinomachinchouette (le truc qui fait mal à l’épaule), je dois une fois par semaine zapper ma pause déjeuner au boulot pour faire une séance de kiné, sur le Plateau.

Au départ, j’avais les nerfs, parce que ça m’obligeait manger un sandwich devant mon écran au lieu d’un repas équilibré à la cantine à rigoler avec les collègues (je suis multiveinarde : j’ai un poste sympa avec un bureau pour moi toute seule, un chef fantastique, des collègues en or ET une cantine vraiment bien).

Et puis je me suis dit que ça  serait l’occasion de goûter les sandwiches et autres bonnes choses qui me narguent dans la vitrine de Ô Fournil des Artistes chaque matin lorsque je passe devant pour aller prendre le métro.

Dans le quartier, il y a vraiment beaucoup de boulangeries, et il n’est pas évident de trouver celle qui proposera des produits vraiment artisanaux, à des tarifs abordables et avec le sourire. J’insiste sur ce dernier point, parce que j’ai en tête deux ou trois enseignes qui ne sont pas prêtes de revoir le bout de mes Stan Smith…

J’ai donc trouvé, dans mon périmètre, deux enseignes chouchou, dont Ô Fournil des Artistes. Je vous parlerai de l’autre lors d’un prochain post.

 

Ô Fournil des Artistes propose plein de pains différents, à des tarifs tout à fait abordables, et quelques pâtisseries et viennoiseries à tomber par terre.

La  toute première fois que j’y suis allée, c’était pour acheter une baguette. J’étais avec les Gremlins et lui avait voulu un croissant. Gremlinette avait encore des soucis d’alimentation à cette époque et ne pouvait presque pas mâcher, du coup, j’avais voulu lui prendre une chouquette, sachant qu’elle ne pourrait jamais s’attaquer à une brioche ou un croissant. Or, les chouquettes sont vendues au poids. Très gentiment et spontanément, le boulanger nous l’avait offerte. J’avais trouvé ça super sympa, surtout que je n’étais pas cliente. Ce genre de geste étant de plus en plus rare, on les remarque d’autant plus.

Depuis que je prends chez eux mon déjeuner une fois par semaine, j’ai eu l’occasion de goûter leurs sandwiches, et surtout leurs pizzas.

pizza

Pour les pizzas, les parfums changent d’un jour à l’autre, et ça c’est cool car ça évite la monotonie. Pour le moment, j’ai gouté celle aux ravioles (c’est celle qui est sur la photo), celle au pesto et coppa et celle au reblochon-lardons (ma préférée, c’est de la joie à chaque bouchée). Elles sont moelleuses (je déteste quand la pâte est bourrative et sèche) et surtout généreuses (dans d'autres endroits, on paie à prix d'or une micro part de pizza et on a la dalle deux minutes après avoir fini) et sont aussi bonnes froides que réchauffées (j'ai testé les deux).

Côté sucré, j’ai goûté leurs chouquettes (du coup pour mon anniv j’en avais amené au bureau), leurs petites brioches (plein de garnitures au choix, toutes délicieuses), leur brownie, leur petit gâteau en cœur moelleux, leur tarte à la praline, leur tarte au flan (gros BIG UP pour celle-là, sincèrement, je crois que c’est LA meilleure que j’ai jamais mangée : parfumée, onctueuse, elle n'a pas cet aspect plastique et cette couleur jaunâtre de la tarte au flan qu'on trouve malheureusement trop souvent, elle est parfaite) et surtout, surtout….. leur cookie à la pistache et au chocolat. J’en avais parlé rapidement dans un post précédent.

cookie

Et bien le voilà, c’est lui, le péché de gourmandise réincarné en cookie Croix-Roussien. Chaque semaine, j’achète ma place en enfer avec chaque bouchée, c’est indécent tellement c'est bon, et là encore, question générosité, rien à dire. Il existe aussi en version à la praline rose, au caramel et tout chocolat, mais je suis tellement accro à celui à la pistache que j'avoue ne pas les avoir goûtés. Il faudra que je les essaie un jour.

 

cookie gros plan

 

Donc pour les croix-roussiens ou ceux qui se baladent sur le caillou, c’est là-bas qu’il faut aller acheter son pain et ses pâtisseries. Les produits sont bons, les boulangers sont sympas (vraiment) et c’est varié.

Je pense qu’il est inutile que je le précise une fois de plus, mais ce post n’est absolument pas sponsorisé, j’ai juste envie de partager mes bonnes adresses.

 

Ô Fournil des Artistes

12 rue du Mail

69 004 Lyon