couverture

J’adore le pavot. Alors je vois venir les mauvaises langues, pavot=opium, accro tout ça…. Peut-être, mais j’assume parfaitement mon addiction aux bonnes choses.

Là en l’occurrence, les bonnes choses ont pris la forme de sablés. Depuis que j’ai découvert ceux de Sally, je suis sous le charme de cette recette, qui permet de nombreuses variations. De plus, cette pâte a un énorme avantage par rapport à la pâte à cookies : elle ne s’étale pas à la cuisson, et la texture sablé moelleux est plutôt miam.

J’avais du citron, du pavot…. J’ai pensé qu’ils feraient bon ménage.

Pari gagné.

Pour une trentaine de sablés :

  • 170 g de beurre MOU aux cristaux de sel
  • 130 g de cassonade + un peu pour les finitions
  • 1 œuf
  • 250 g de farine
  • 2 cuillères à soupe de pavot
  • Le zeste d’un demi citron

 

Mélanger le beurre et le sucre.

J’insiste ici sur la qualité du beurre : il est à mon sens fondamental d’utiliser du beurre demi sel aux cristaux de sel. Je prends celui-ci qui est dans une gamme de prix intermédiaire. Les cristaux font vraiment toute la différence. Si on prend du beurre doux, on aura un bon sablé, mais le beurre aux cristaux de sel permet d’avoir un rendu vraiment exceptionnel.

Lorsque le mélange est onctueux, ajouter l’œuf, le zeste de citron et le pavot. Mélanger, puis ajouter la farine.

Lorsque les ingrédients sont amalgamés de façon homogène, former deux boudins d’environ 6 cm de diamètre et les enrouler dans du papier film. Laisser durcir au frigo pendant au moins une heure.

Préchauffer le four à 170°C.

Enrober les pâtons de cassonade et les découper en tranches d’environ 1 cm d’épaisseur.

boudin coupé

Les disposer sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé, puis enfourner pour 12 minutes. Les sablés doivent rester blancs mais être légèrement craquelés sur le dessus et dorés sur les bords.

 

sortie du four

Attendre quelques minutes, puis les déposer sur une grille pour les faire refroidir.  

 

fin post

Déguster avec un bon thé.