Couverture

Attention, tuerie calorique !

Parmi les nombreux trucs pas du tout diététiques que j’adore, on peut citer la cacahuète dans le top 5. Je l’aime sous toutes ses formes : grillée à sec, grillée salée, je peux même manger le beurre de cacahuète à la petite cuillère.

Mais la forme sous laquelle je la préfère, c’est grillée toute simple. Quand j’étais petite, on allait souvent le mercredi au parc de la Tête d’Or avec Maman. Je ne sais pas si ces stands existent encore (oui, je suis une mauvaise mère, je n’y ai jamais emmené les Gremlins), mais à l’époque, il y avait des chariots ambulants qui vendaient à prix d’or des ballons, miniatures et autres merdouilles made in China, mais surtout, des arachides. Elle m’achetait toujours un petit sachet de cacahuètes grillées non décortiquées qu’on mangeait pendant la visite. Je me souviens aussi d’un enclos avec des chèvres, qui venaient toujours quémander et on leur donnait des cacahuètes, c’était jubilatoire.

Ce week-end, je n’ai pas bougé de la maison ou presque, j’ai donc été plutôt active derrière les fourneaux. J’avais envie de faire un sablé gourmand, riche, croquant, savoureux, c’est donc tout naturellement que m’est venue l’idée d’utiliser de la cacahuète Et puis j’avais envie de retrouver ce goût d’arachide lié à l’enfance.

Au boulot, la boîte a été torchée en une pause-café… Je crois que ça veut dire que c’était bon.

Pour 37 sablés

  • 170 g de beurre MOU aux cristaux de sel
  • 130 g de cassonade + un peu pour les finitions
  • 1 œuf
  • 250 g de farine
  • 130 g de cacahuètes crues (de préférence)
  • 140 g de bon chocolat noir (Le Noir à pâtisser de Valrhona pour moi)

 

Commencer par torréfier les cacahuètes crues. J’ai trouvé les miennes en grande surface au rayon oriental. On en trouve plus facilement à la période de l’Aïd, mais c’est un produit relativement facile à se procurer toute l’année. Elles sont décortiquées, mais pas cuites.

Mettre les cacahuètes dans un plat, enfourner à 180°C et laisser cuire 15 minutes. Sortir le plat et laisser refroidir.

Pour les éplucher, c’est simple : on en prend une poignée, et on les frotte entre ses mains : ça fait tomber la fine peau.

cacahuètes torréfiées

Ensuite, découper les cacahuètes grossièrement au couteau,

 

Cacahuètes découpées

et en faire autant avec le chocolat.

chocolat

 

Mélanger le sucre et le beurre mou jusqu’à ce que le mélange soit onctueux. Ajouter ensuite l’œuf, la farine puis les cacahuètes et les morceaux de chocolat.

Avec des mains farinées, façonner deux cylindres de pâte d’environ 6 cm de diamètre, les enrouler dans du papier film et mettre au frais jusqu’à ce que la pâte ait durci (au moins une heure).

Préchauffer le four à 170°C et sortir les pâtons du frigo.

Les enrober de cassonade, et les découper en cercles d’environ 1 cm d’épaisseur.

Disposer sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé et faire cuire 14 minutes.

Sortir les biscuits du four et laisser refroidir 5 minutes, puis les transférer sur une grille pour qu’ils finissent de refroidir.

 

sortie du four

Déguster à n’importe quel moment de la journée, sans faim et sans fin… (enfin attention tout de même, ce sont des petites bombes caloriques).

fin post