couverture

Je parle souvent de ma grand-mère alsacienne qui cuisinait super bien, mais je m’aperçois que j’ai omis de dire qu’elle a transmis le virus de la cuisine à toute sa descendance : ses deux fils (mon père et mon oncle), et ses 4 petites filles (mes 3 cousines et ma pomme).

Quand j'étais petite, c’était maman qui gérait la cuisine du quotidien, en revanche, il n’était pas rare que mon père annexe la cuisine le dimanche pour essayer une nouvelle recette festive. Parmi les recettes récurrentes, il cuisinait souvent « chinois ». Il faisait des Nems et du riz « cantonnais ». Son riz n’avait rien à voir avec celui que nous trouvons dans les restaurants, il s’agissait d’un plat complet à base de riz, de porc, de pousses de soja et d’un tas d’autres choses. Je n’ai pas la recette exacte, mais j’ai son visuel bien en tête, et son goût bien en bouche.

Je m’en suis donc inspirée pour cette recette rapide d’un soir. On peut la moduler très facilement, et remplacer la saucisse (je n’avais que ça sous la main) par du poulet, ou de l’échine de porc, voire un reste de rôti de porc, des crevettes… (peut-être même du tofu, mais sans moi alors).

C’est très vite prêt et ça change un peu.

Pour deux personnes :

  • 75 g de riz basmati
  • Une poignée de champignons noirs
  • Une petite boîte de germes de soja
  • 1 oignon
  • Un petit morceau de céleri branche (5 cm)
  • Une demi cuillère à café de gingembre en poudre
  • 4 cuillères à soupe de sauce soja
  • Une cuillère à soupe de miel liquide
  • Environ 250 g de saucisse de Toulouse
  • Une cuillère à soupe de coriandre hachée
  • Deux cuillères à soupe d’huile

 

Mélanger la sauce soja, le miel et le gingembre dans un saladier. Ajouter la saucisse coupée en tranches et laisser mariner.

marinade

Faire cuire le riz et le laisser égoutter. On peut tout à fait utiliser un reste de riz déjà cuit pour ce plat.

Réhydrater les champignons dans de l’eau bouillante (il faut compter une dizaine de minutes), puis les découper en fines lamelles

Emincer les oignons et les faire revenir dans l’huile. Quand ils commencent à être fondants, ajouter le céleri coupé en petits morceaux et continuer la cuisson.

 

légumes

Lorsque tout est cuit, ajouter les lamelles de champignons, puis les rondelles de saucisse et les faire dorer à feu vif.

ajout saucisse

 

Ajouter ensuite le jus de la marinade, porter à ébullition et baisser le feu. Ajouter les pousses de soja :

 

saucisse cuite

puis verser le riz, mélanger quelques minutes. Lorsque tous les ingrédients sont bien chauds et mélangés, servir (dans des bols ou assiettes creuses), parsemer de coriandre fraîche et déguster pendant que c’est chaud, avec des baguettes pour faire plus vrai !

gros plan