final 4

J’aime bien manger de la soupe en hiver : ça réchauffe, c’est savoureux (pour peu qu’on soit capable de faire preuve d’un peu de créativité), c’est sain, bref, que du bon.

Sauf qu’à la maison, si je fais de la soupe, c’est surtout de la soupe à la grimace que je vais avoir, voire du côté des Gremlins, une vraie grève de la faim.

Du coup, je n’en fais jamais. Et puis l’autre soir, j’ai craqué : j’avais plein de cucurbitacées au congel (potimarron, courge butternut et courge muscade) et une monstrueuse envie d’une bonne soupe bien réconfortante après une journée épuisante, je me suis donc préparé, égoïstement et pour moi toute seule, une soupe paysanne de potimarron, que j’ai dégustée avec bonheur pendant que l’homme mangeait une assiette de hachis parmentier.

 

Pour deux personnes en entrée, ou pour une personne en plat unique du soir :

  • 1 demi potimarron
  • Une échalote
  • 100 g de lardons
  • 500 ml environ de bouillon de bœuf maison, ou d’eau, si on n’a pas de bouillon.
  • Une noisette de beurre

 

Emincer l’échalote et la faire revenir dans le beurre. Ajouter les lardons, les faire cuire jusqu’à ce qu’ils soient caramélisés. Retirer les lardons de la poêle, sauf trois ou 4 et les réserver.

 

échaote et lardons 1

Mettre dans une casserole l’échalote et les trois lardons non réservés, ajouter le potimarron coupé en morceaux, mélanger et laisser revenir quelques minutes.

avec potimarron 2

 

Verser ensuite l'eau ou le bouillon, laisser cuire jusqu’à ce que le potiron soit moelleux.

 

avec bouillon 3

 

Passer la soupe au mixer plongeant ou au blender, verser dans un bol, ajouter les lardons, un tour de moulin à poivre et servir.

Déguster sans se brûler la langue, et sans faire slurp….

Pascal, ce post est pour toi … (désolée, petite private joke ;o)

 

final 2