Assiette finale 6

J’achète souvent de la Morteau, parce que tout le monde aime ça à la maison (on en mange à peu près une fois par semaine en hiver). Elle est aussi délicieuse chaude que froide, elle se marie avec les épices aussi bien qu’avec les saveurs douces, on peut utiliser ses restes très facilement dans une quiche ou un gratin fond de frigo. Le tout est de ne pas en abuser et de ne pas se nourrir que de ça.

La dernière fois, j’ai utilisé la Morteau dans un Jambalaya légèrement épicé, là j’avais envie de saveurs douces mais un peu punchy tout de même. J’ai donc bricolé cette Morteau à la crème de moutarde et ciboulette (je voulais de l’estragon mais je n’en n’avais plus au congel), et c’était plutôt bon (l’Homme s’est resservi, c’est un signe).

 

Pour deux adultes, il faut :

  • Une saucisse de Morteau
  • Un poireau
  • Une carotte
  • Une échalote
  • 10 cl de vin blanc sec (du muscat pour moi)
  • 10 cl de crème liquide
  • 10 cl de lait Ribot (j’ai pris ça parce que j’en avais au frigo et qu’il fallait l’utiliser : on peut se contenter de mettre seulement les 10 cl de crème, ou de doubler la quantité de crème mais ça risque d’être lourd)
  • 1 cuillère à soupe de moutarde
  • 1 cuillère à soupe de ciboulette
  • Une noisette de beurre
  • Poivre

 

Mettre la Morteau dans une casserole d’eau frémissante et la laisser cuire une quinzaine de minutes. Au bout de ce temps, vider l’eau, remplir à nouveau la casserole et ajouter la carotte et le poireau lavés, épluchés et coupés en tronçons. Remettre la Morteau et laisser cuire dans une eau frémissante pendant une bonne demi-heure.

 

Eplucher et couper l’échalote en petits dés, la faire revenir dans le beurre. Ajouter la Morteau coupée en rondelles et verser le vin blanc.

 

Morteau 1

 

Porter à ébullition, laisser bouillonner deux ou trois minutes, puis baisser le feu et ajouter les carottes, deux ou trois tronçons de poireau (ça donnera du goût) et deux ou trois grosses louches du bouillon dans lequel a cuit la Morteau. Couvrir et laisser cuire à feu doux une demi-heure environ.

 

Morteau 2

Mélanger dans un bol la moutarde, la crème et le lait ribot (ou juste la crème si on n’a pas de lait ribot), la ciboulette et quelques bons tours de moulin à poivre.

Je ne rajoute pas de sel, car la Morteau en contient suffisamment à mon goût (je précise que j’ai tendance à manger assez salé). Il est donc préférable de goûter la sauce avant d’en rajouter.

 

Morteau 3

10 minutes avant de passer à table, ajouter ce mélange à la Morteau qui glougloute dans son bouillon, laisser chauffer quelques minutes, et servir avec un riz, une bonne purée, une patate vapeur, bref…. Un féculent qui aime la sauce.

 

Morteau 4